Vous n'êtes pas identifié.

#151 2012-07-19 22:31:03

yondalla
fiche Eleveur
Membre
Lieu: devant mon ordi ^^
Date d'inscription: 2009-06-04
Messages: 162

Re: Les Histoires des Ténèbres

Cool, la suite ! Toujours aussi super ! Bravo Ulti !


L'ours et l'homme se disputent un territoire. Qui a raison ?
Le chat qui les observe.

Hors ligne

 

#152 2012-07-20 02:15:34

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Merci Yondalla ^^

A part Kiara, personne veut jouer :,(?


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#153 2012-07-23 23:41:12

vega1
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2009-01-17
Messages: 256

Re: Les Histoires des Ténèbres

Je suis rentrée de vacances et j'ai trouvé ton message.

Bravo pour cette suite, moi aussi je préfère l'inconnu que les morts vivants...

Il a l'air sympa, du moins pour le moment, il a sauvé les petits shumis, même si c'est avec une arrière pensée pas très jolie, il a quand même tué les monstres qui allaient leur faire du mal ou les dévorer...

Donc, pour le moment, et jusqu'à nouvel ordre, je le trouve sympathique...

Hors ligne

 

#154 2012-07-24 01:35:10

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Merci Vega ^^ (tes vacances seont sont bien passées ;)?)

Ok, donc mon inconnu ne fait peur à personne.... Bouh T_T (:p)

Je vous mettrai la suite en fin de semaine normalement ;)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#155 2012-07-27 14:01:31

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Voilà, la fin de la semaine est arrivée, donc voici la suite ^^

Le Repos Eternel (suite)


3 – Carthès Night

4 – Transition


    Les shummis et leur sauveur continuèrent leur périple pendant plusieurs jours. Les marais dans lesquels ils évoluaient étaient de plus en plus denses, si bien qu’aucune lumière ne perçait jusqu’à eux. Cassio regarda un peu autour de lui, ses yeux s’étaient habitués à l’obscurité.

— Meryo, à ton avis, il nous emmène où là ?
— Aucune idée. Mais je me demande si on a vraiment bien fait de le suivre… C’est vrai que les monstres ne nous attaquent plus, mais… après tout, on ne sait rien de lui ! Il ne nous a même pas dit comment il s’appelait ! Et en plus, il nous fait passer par des endroits bizarres et effrayants où on ne sait même pas s’il fait jour ou nuit…
— Il fait encore jour, mais plus pour très longtemps, lança l’inconnu par-dessus son épaule.
— Comment vous le savez ? demanda innocemment Cassio
— Facile, regarde devant nous.

    Tout en répondant, l’homme désigna d’un mouvement de tête un faible rayon de soleil qui perçait à travers les arbres, quelques mètres plus loin.

— Surtout, ne passez pas dedans, compris ! ordonna-t-il.

    Lorsqu’ils arrivèrent à proximité, Cassio obéit, mais Meryo n’en avait pas envie. Pourquoi leur avait-il interdit de le traverser ? Il n’y avait pas de raison, ce n’était qu’un peu de soleil. Il désobéit et avança dans la lumière. Eblouit, il plissa les yeux et leva une main pour se faire un peu d’ombre. L’homme eu un pressentiment et regarda derrière lui.

— Meryo !

    L’intéressé tourna la tête vers lui, mais resta où il était, l’air décidé : il ferait les choses comme il l’entend. Soudain, une énorme créature jaillit du sol éclairé. Elle n’avait pas de pattes, des pics s’alignaient tout le long de son dos, sa bouche ouverte, pleine de dents pointues, comportait deux longs crochets et était prolongée par de longues pointes acérées. Au moment où elle allait atteindre le shummi, il fut violemment tiré en arrière. L’inconnu lui avait saisi la queue, qui était restée dans l’obscurité. Ils regardèrent la créature retourner d’où elle venait sans qu’elle ne quitte le rayon de lumière. Fou de rage, l’homme empoigna Meryo.

— Ecoute moi bien toi : là j’en ai vraiment marre de toi et de tes conneries ! Si tu veux jouer les petits malins, ok, mais ce sera sans moi ! Alors la prochaine fois que tu me fais le coup, je vous plante là et vous vous démerdez tous seuls, c’est clair !

    Il le jeta brutalement, puis repartit.

    Après cette nouvelle mésaventure, les shummis ne prononcèrent plus un mot et obéirent sagement. Leur air coupable ne quitta pas leur visage. Plusieurs heures plus tard, le petit groupe s’arrêta.

— On y est, déclara leur guide.

    Devant eux, les marais s’arrêtaient net. Le sol descendait à pic jusqu’à une grande étendue d’eau qui se déployait plusieurs mètres en contrebas. Elle était brunâtre, aux reflets gris et verts, des silhouettes foncées de toutes tailles y évoluaient. Au beau milieu des flots se dressait une gigantesque structure de pierres, recouverte de coulures de boue. De longues racines, présentent sur toute sa hauteur, la reliaient à l’eau. Dans les airs volaient des créatures étranges. Elles étaient recouvertes d’écailles et de poils, leur long cou se prolongeait par une tête allongée et étroite, fendues d’une large gueule qui se terminait par un bec fin et crochu, leurs ailes étaient recouvertes de plumes abîmées et ébouriffées. Leur queue et leurs pattes griffues pendaient derrière elles.
    L’inconnu prit l’une des lianes qui pendaient des arbres alentours et mit un genou à terre, au bord du ravin qui se formait devant eux. Il ne fallut pas longtemps pour qu’une créature volante surgisse devant lui, effrayant les deux shummis. Elle donnait de grands coups de bec et griffes pour blesser l’homme qui s’était relevé. Un instant plus tard, le monstre était posé au sol, juste devant eux, la liane autour de la gueule, l’étranger sur son dos.

— Bon, vous venez ?

    Cassio et Meryo approchèrent et se tinrent à la veste de l’homme. La créature les mena à une faille le long de la structure boueuse. Le groupe quitta la créature volante et s’y faufila.
    Ils avancèrent dans l’étroit couloir qui creusait la roche. Plus ils s’enfonçaient dans le bâtiment, plus le passage se rétrécissait. A présent, l’obscurité était totale. Après un léger virage, une lueur scintilla devant eux.

— Plus un bruit maintenant. Il ne faudrait pas qu’on se fasse repérer, avertit doucement l’étranger.

    Le tunnel débouchait en haut d’une grande salle. En bas, un groupe d’hommes et de femmes, vêtus de longues vestes vertes, entourait un autel, décoré de croix, où reposait le corps de Santanas. A sa tête était planté un sceptre. Son pommeau avait la forme d’une main squelettique aux longues griffes, dans laquelle reposait le haut d’un petit crâne aux dents crochues. L’un des hommes avait la main posé sur cette demie tête. Les yeux fermés, ses lèvres remuaient légèrement.

— Je vais détourner leur attention, pendant ce temps, vous, vous récupérez le corps de Santa et vous rentrez, ordonna l’étranger.
— Mais comment on fait pour rentrer ? On ne peut pas utiliser nos pouvoirs ici, demanda Cassio.
— Si, ici, vous pouvez. Cet endroit est le seul lien entre les marais et les autres mondes, donc vos pouvoirs fonctionnent.

    A peine eut-il terminé sa phrase que l’homme avait disparu. Les shummis se demandèrent où il était passé quand ils entendirent sa voix en contrebas :

— Ca vous amuse de vous en prendre à un mort ? Vous êtes lâches à ce point ?!

    Un homme vêtu de vert surgit dans son dos. En un clin d’œil, l’assaillant était au sol, en pièces. L’inconnu, arborant un large sourire, jeta un regard menaçant à ceux qui étaient restés près des restes de Santanas, son sabre ensanglanté à la main. Son expression était effrayante : il ressemblait à un prédateur prêt à se jeter sur sa proie et à la martyriser pendant des heures avant de l’achever.

— A qui le tour ? leur adressa-t-il.
— Tu es toujours aussi prétentieux, lança l’homme qui se tenait à la tête de Santanas. Maîtrisez-le ! ordonna-t-il.

    Tout le groupe se jeta sur l’étranger. Les deux shummis profitèrent de cette occasion pour s’approcher de la dépouille du démon. Au moment où ils l’atteignirent, un gigantesque lézard se dressa devant eux et les agrippa.

— Au secours ! hurlèrent-ils.

    Leurs cris déconcentrèrent l’homme qui les avait accompagnés. Il détourna la tête un instant pour voir d’où venaient ces appels au secours. Mais ses agresseurs en profitèrent pour lui infliger un énorme coup à la tête. Il tomba, inconscient.

    Lorsque l’homme repris ses esprits, il se rendit compte qu’on lui avait attaché les mains au-dessus de la tête et que ses chevilles étaient également maintenues par des fers. Des crucifix avaient été gravés dans le métal. Il essaya de se défaire de ses liens, mais en vain.

— Tu croyais vraiment que tu pourrais te libérer si facilement ? Ce que tu peux être naïf !

    Celui qui avait parlé approcha. C’était l’homme qui se tenait auparavant à la tête de Santanas. Il portait une longue veste verte, brodée d’un écusson argenté en forme de croix stylisée. Ce motif ce trouvait aussi dans son dos, beaucoup plus grand. Un autre symbole se trouvait sur son épaule gauche. Il avait un collier au ras du cou composé de dents pointues : des crocs de vampires – mais ce n’étaient pas des vrais – attachés entre eux par une fine cordelette. L’homme avait l’air un peu plus âgé que Santanas. De ses cheveux gris et courts dépassait une longue queue de cheval. Son œil droit était vert, aux reflets dorés, tandis qu’un morceau de tissu d’un rouge foncé, moiré, masquait le gauche.

— Kéras ! siffla l’homme attaché.
— Tu te souviens de moi, c’est bien. Ton œil a du mal à se remettre de notre dernière rencontre on dirait. Tu ne dois plus y voir grand-chose, rétorqua son interlocuteur, sarcastique.
— Tu peux dire quelque chose ! Tu n’as toujours pas trouvé le moyen de remplacer le tien ?
— Toi et tes foutus enchantements ! gronda le dénommé Kéras. Mais grâce à ça…

    Il se tourna vers une petite table qui se trouvait derrière lui. Les lanières de cuir que portait l’inconnu lui avaient été enlevées et posées là. Sur l’une des deux était fixé un katana dans son fourreau. L’homme vêtu de vert approcha la main près de la poignée de l’arme. Des étincelles s’y produisirent et se rejoignirent pour les entourer d’une lumière rougeâtre. Il se saisit du sabre et le leva pour regarder la lame.

— Tous les vampires ensorcèlent leurs armes, mais comme tes pouvoirs sont actifs en moi, ça annule ton sort. Oh que c’est bête ça, grâce à toi je peux utiliser l’une des seules choses qui peuvent te tuer : ton arme, fanfaronna-t-il, triomphant.

    Kéras s’approcha un peu et plaça la lame du katana sous la gorge de l’inconnu, qui n’eut aucune réaction, il continua à le fixer d’un regard noir. Déçu, l’homme en vert lui tourna le dos.

— Maintenant que j’y pense, ça m’étonne que tu ne sois pas venu plus tôt ? Encore une ou deux fois et l’âme Santanas sera définitivement not allowedée.
— J’ai été… retardé, finit par admettre l’étranger.
— Retardé ? Ah mais oui ! Ces deux shummis ont dû te ralentir… J’ai du mal à comprendre pourquoi ils t’accompagnent... C’est au cas où tu aurais une petite faim ?

    Cassio et Meryo se trouvaient dans un coin de la pièce. Le lézard qui les avait attaqués les tenait en respect. Terrorisés, ils n’osaient pas bouger.

— Fous la paix à Santa ! Il est déjà mort, ça devrait te suffire ! Tu n’obtiendras plus rien maintenant ! grogna l’étranger.
— Justement ! Non seulement j’ai raté la prime qu’il y avait pour lui, mais en plus, maintenant, je n’ai plus d’autres moyens de me venger ! J’ai perdu mon œil à cause de lui et vous étiez alliés, c’est des raisons largement suffisantes pour l’empêcher de reposer en paix !
— Enfoiré ! Je te jure que…

    Mais l’inconnu n’eut pas le temps de terminer sa menace, Kéras lui avait transpercé le cœur avec son katana. Tout le corps de l’étranger se détendit, il ne bougeait plus, ne respirait plus.

— Tu apprendras qu’en général, on évite d’insulter quelqu’un qui a une arme à la main. Encore plus quand cette personne est un chasseur de primes énervé et qu’on est un monstre dans ton genre, ricana l’homme vêtu de vert. Tu nous emmènes les deux shummis, ajouta-t-il en s’adressant au lézard, dès qu’on a fini avec Santanas, on s’occupera d’eux.

    Il retourna dans la pièce où se trouvait la dépouille du démon, suivit du reptile qui s’était emparé des petits animaux. Kéras reprit sa place et recommença à réciter ses incantations. Il était sur le point de terminer lorsque quelque chose lui griffa profondément le cou. Il s’interrompit et fit un pas en arrière, la main sur sa blessure.

— Mais ce n’est pas vrai, tu as combien de vies toi ! s’énerva-t-il.

    L’inconnu était là, devant lui. Il avait réussi à arracher ses chaînes du mur et avait récupéré ses affaires. Sa main droite était levée, du sang perlait le long de ses doigts. Son sourire sadique était revenu assombrir son visage menaçant.

— Oh, tu croyais vraiment que ce serait aussi facile de me tuer ? Cassio, Meryo ! A vous de jouer, ajouta-t-il.

    Puis il se jeta sur le groupe d’hommes et de femmes qui entouraient le corps de Santanas. Les deux shummis eurent besoin de quelques instants pour réaliser que le lézard qui les retenait quelques secondes auparavant les avait lâchés. Il était à présent au sol, découpé en petits morceaux. Comment était-ce possible ? Qui avait fait ça ? L’inconnu qui les avait guidés ? Impossible, ils l’auraient forcément vu faire. Mais ce n’était plus le moment de se poser des questions : c’était de leur faute s’ils n’avaient pas accompli leur mission plus tôt, ils n’avaient pas le droit de faillir une nouvelle fois. Ils profitèrent d’un instant où personne n’était à proximité du corps du démon pour le rejoindre, et ils disparurent, avec lui, dans un nuage de lumières.
    L’inconnu se rendit compte immédiatement que son ancien ami avait été emmené et qu’il serait de nouveau à l’abri. Il s’éloigna de ses adversaires en un clin d’œil et se mit à rire froidement.

— Maintenant que Santa est de nouveau en sécurité, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. J’ai quelques comptes à régler, surtout le tien Kéras ! Crois-moi, cette fois, je ne t’épargnerai pas !

5 – Enfin de retour

Voilou ^^ Par contre, j'aurais besoin de votre avis pour le titre du chapitre, j'hésitais entre "Transition", "Lien", "Transfert", "Jonction", "Lieu de transfert"? Ou carrément autre chose si vous avez des idées ^^' (je ne voulais pas tout révéler, mais je voulais quand même présager qu'il y avait un endroit qui reliait les Marais aux autres mondes, et aussi, que Santanas n'était pas loin d'être banni :s)

Dernière modification par ultimecia (2012-08-11 18:45:17)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#156 2012-07-27 15:25:59

vega1
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2009-01-17
Messages: 256

Re: Les Histoires des Ténèbres

Oh, l'inconnu est un mangeur de Shumis ?

Pour l'instant il ne leur a pas fait de mal. Il les a aidés plusieurs fois, même quand ils désobéissent...

Bon pour le moment tout va bien, j'espère qu'ils vont réussis à ramener Santanas à l'endroit prévu...

Mes vacances se sont bien passée, imagine un mobil home prévu pour 5/6 personnes avec quatre enfants entre 5 et 12 ans, frères et soeurs,  qui ne pensent qu'à une  seule chose... se disputer. Et lorsque une bêtise est faite, 4 voix innocentes... disent "c'est pas moi..." J'ai beaucoup crié, ce qui ne leur fait ni chaud, ni froid d'ailleurs... Maintenant je les ai jusqu'à fin août, mais comme ils sont tous inscrit en centre de loisirs, je ne les ai réellement que le matin et le soir.

Si tu n'es pas encore partie, bonnes vacances à toi et merci pour cette suite.

Hors ligne

 

#157 2012-07-28 00:49:45

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

(En venant répondre à ton message Vega, je viens de voir la longueur de mon chapitre... OMG O_O je ne pensais pas qu'il était si long xD)

Très sympas tes vacances à ce que je vois... Très reposantes Catitiz_PDT_27 (j'imagine bien les 4 "c'est pas moi", bien en coeur xD) Au moins, avec le centre de loisir, tu seras un peu tranquille pendant la journée ^^'

Moi je ne suis pas partie, et je ne pars pas :s (j'étais une semaine dans ma famille, en début mai, donc ça faisait des petites vacances, mais comme c'était pour garder l'appart' pendant qu'eux étaient en vacances... xD) Mais merci quand même ^^

Pas de quoi pour la suite, merci à toi d'être passée et d'avoir laissé un petit mot (j'apprécie toujours d'avoir des commentaires/impressions des personnes qui viennent lire ^^) ;)

l'inconnu est un mangeur de shummis?

(tu as du mal avec les 2 "m" on dirait Catitiz_PDT_29 )Catitiz_PDT_32 Et bien... Possible que ces petites bêtes fassent partie de son menu ^^

j'espère qu'ils vont réussis à ramener Santanas à l'endroit prévu

Aha! Va savoir ^^ Ils vont enfin voir la fin de tout ça ou est-ce que je vais encore leur faire des misères ^^

Dernière modification par ultimecia (2012-07-28 20:54:23)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#158 2012-07-28 13:25:23

cristal002
fiche Eleveur
Membre
Lieu: ~Avec mon Link chéri~ <3 <3
Date d'inscription: 2012-06-23
Messages: 335

Re: Les Histoires des Ténèbres

ho c'est cool ! justes des petites endroits ou tu a oublié les tirets ^^

— Tu te souviens de moi, c’est bien. Ton œil a du mal à se remettre de notre dernière rencontre on dirait. Tu ne dois plus y voir grand-chose, rétorqua son interlocuteur, sarcastique.

(j'ai pas tres bien compris ! qui a un bandage, et qui parle ? Catitiz_PDT_19 Catitiz_PDT_28)

et aussi

Maintenant que Santa est de nouveau en sécurité, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. J’ai quelques comptes à régler, surtout le tien Kéras ! Crois-moi, cette fois, je ne t’épargnerai pas !

la je croi que l'inconnu parle non ? sinon c genial ! juste j'ai mis les chapitres suivants sur ma page lecture nommée ~~Aurora~~ ^^ voilou !

j'ai hate de lire la suite !

Dernière modification par cristal002 (2012-07-28 13:27:05)


Grande fane de Pokemon et de zelda ! (amoureuse de link !) !
Aime son chat, ses parents et ses amis ! Vous aimez les histoires fantastiques et imaginaires ? allez lire ceci
~¤~profite de la vie ! aime ton prochain ! et respecte le !~¤~

Hors ligne

 

#159 2012-07-28 13:46:10

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

J'ai oublié des tirets, où ça Catitiz_PDT_28 ?

Qui a le bandage et qui parle? Ben Kéras :o J'avais marqué que c'était l'interlocuteur de l'homme attaché (qui n'est autre que l'inconnu qu'on suit depuis le début)

Et pour le 2e passage, oui, c'est bien l'inconnu qui parle (si c'était Kéras, il n'y aurait pas la remarque "surtout le tien Kéras" ;))


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#160 2012-07-29 12:53:07

cristal002
fiche Eleveur
Membre
Lieu: ~Avec mon Link chéri~ <3 <3
Date d'inscription: 2012-06-23
Messages: 335

Re: Les Histoires des Ténèbres

je sais mais au premier je suis presque sur que tu as oublié un tiret car ce ne peux pas être Keras qui dit "Ton œil a du mal à se remettre de notre dernière rencontre on dirait. Tu ne dois plus y voir grand-chose" Don je crois que tu aurais dû mettre :

— Tu te souviens de moi, c’est bien.
(—)Ton œil a du mal à se remettre de notre dernière rencontre on dirait. Tu ne dois plus y voir grand-chose, rétorqua son interlocuteur, sarcastique.

voila ! Allez la suite !

Dernière modification par cristal002 (2012-07-29 12:55:57)


Grande fane de Pokemon et de zelda ! (amoureuse de link !) !
Aime son chat, ses parents et ses amis ! Vous aimez les histoires fantastiques et imaginaires ? allez lire ceci
~¤~profite de la vie ! aime ton prochain ! et respecte le !~¤~

Hors ligne

 

#161 2012-07-29 13:40:19

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Non, non, c'est bien Kéras qui dit ça, n'oublie pas que l'inconnu a l'oeil droit blanc avec une grande cicatrice ;)

(Surtout que si c'était l'inconnu qui prononçait l'autre partie de la phrase, il n'y aurait plus aucune logique dans la suite de leur discussion ;))


5 000 vues dépassées, voici donc votre "bonus" pour les paliers de 1 000 vues xD

http://img843.imageshack.us/img843/2632/enattendantkras.jpg

Le reconnaisez-vous ^^? (sur la gauche, la version papier "storyboard", sur la droite, la version "j'ai ma tablette graphique depuis pas longtemps" xD et au milieu, son insigne (pour rappel, brodé sur l'avant de sa veste et en grand dans son dos ;)) ^^ Le tout date de la même époque que les autres dessins que je vous ai déjà montrés ;))

Dernière modification par ultimecia (2012-07-30 01:09:45)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#162 2012-08-01 20:04:17

petitekiara
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2008-04-16
Messages: 831

Re: Les Histoires des Ténèbres

Superbe suite (que j'ai lu plus tôt dans la semaine) ! J'ai bien apprécié parce que totalement inattendue.
C'était fort sympathique à lire !

Bon ben, me fait toujours pas peur le balafré. Catitiz_PDT_29

Super tes dessins ! C'est cool que tu nous les mettes. J'adore celui fait à l'ordi. Catitiz_PDT_12

Bon, je voulais te faire une surprise mais vu que je suis très très peu présente maintenant je vends la mèche, tant pis.
En fait, je fais des essais avec tes shummis. Catitiz_PDT_18  J'ai déjà fait un de chaque mais je veux essayer plusieurs directions avant de te les montrer.
J'espère qu'ils te plairont.

Allez, je file. Bisous


Édit: J'ai bien reconnu le personnage de Kéras pour cette dernière illu.

Dernière modification par petitekiara (2012-08-01 20:06:51)


∼∼∰∗∞ Plus de banque tant que Féerik n'a pas prouvé sur le long terme qu'ils s'efforcent de mieux communiquer avec les joueurs. Je remarque cependant qu'il y a début prometteur en cette mi-juillet. Gardez le cap ! ∞∗∰∼∼

Hors ligne

 

#163 2012-08-01 20:45:10

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Merci Kiara ^^

J'ai bien apprécié parce que totalement inattendue.

Inattendue? Et bien, j'espère que la suite vous réservera autant de surprise ^^ (j'ai du mal à savoir... Je connais déjà tout, donc, niveau surprise, c'est un peu raté xD)

Il ne te fait toujours pas peur, hein? Bon, ben on en reparlera quand je vous posterai le chapitre que je viens de finir ^^ (il y en a encore une dizaine avant d'y arriver xD)

Merci ausis pour les dessins ^^ Celui à l'ordi, c'est l'un des rares de cette période qui me plait encore pas trop mal xD

Tu fais des essais avec les shummis Catitiz_PDT_22 ?! J'ai hâte de voir ça Catitiz_PDT_22 Catitiz_PDT_22 (si tu en as besoin, je dois avoir d'autres dessins sous d'autres angles ;))


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#164 2012-08-02 15:51:33

petitekiara
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2008-04-16
Messages: 831

Re: Les Histoires des Ténèbres

Oui, inattendue. C'est tellement dommage quand on voit les choses venir. Ça gâche le plaisir. Enfin, c'est mon avis. Donc c'est clair que j'apprécie ton histoire. Logique que pour toi il n'y ait pas de surprise, c'est tout qui l'écrit le récit. ;)

On ne m'effraye pas facilement moi. Alors tu peux y aller pour qu'il me fasse peur. (Je regardais des films tels que "Freddy Krueger", "Ça", "Amityville La Maison du diable", "Poltergeist" ou encore "Entretien avec un vampire" alors que je ne savais pas encore lire.) Catitiz_PDT_26

Pour les shummis, je veux tenter de faire une libre interprétation des descriptions qu'on peut trouver dans ton récit. Donc je ne me sers absolument pas du dessin que tu avais posté. Mais merci pour la proposition. :)


Pour ton dessin à l'ordi : Me dis pas qu'il date de la même époque que ceux au crayon graphite ? J'suis impressionnée. :D

Dernière modification par petitekiara (2012-08-02 15:54:15)


∼∼∰∗∞ Plus de banque tant que Féerik n'a pas prouvé sur le long terme qu'ils s'efforcent de mieux communiquer avec les joueurs. Je remarque cependant qu'il y a début prometteur en cette mi-juillet. Gardez le cap ! ∞∗∰∼∼

Hors ligne

 

#165 2012-08-02 19:03:18

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Merci ^^
C'est vrai que tout voir venir à l'avance, ça gâche un peu le plaisir, mais ne jamais donner d'indice sur ce qui va arriver, ça risque de finir par être agaçant pour vous, non :s?

Entretien avec un vampire.... J'adore ce film ^^ (il y aura peut-être un petit quelque chose qui t'y fera penser à un moment ou un autre ;)) Par contre, je ne trouve pas qu'il soit effrayant ^^ Mais je vois, j'aurai du mal à t'effrayer... xD

Oho! Une libre interprétation en fonction de mes descritpions?! Ca va être super intéressant à voir ça, j'ai hâte Catitiz_PDT_22 !!! (et si d'autres veulent aussi tenter le coup, je serai ravie de voir ce que vous ferez ^^)

*repart dans des calculs de dates* hum.... Si, vu la date de création de mon fichier à la tablette, il date bien du même moment que le dessin au crayon ^^ Merci ^^


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#166 2012-08-11 18:43:57

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Alors, alors!
J'avais prévu de vous mettre la suite dans quelques jours, mais j'ai eu un petit changement d'emploi du temps, donc je ne pourrai pas la poster le jour prévu... Alors vous y avez droit aujourd'hui ^^

Le Repos Eternel (suite)


5 – Enfin de retour

    Il était déjà tard, Millénias venait de se servit un verre. Le Fenryl d’Or n’avait pas rouvert ses portes depuis que l’âme de Santanas était entrée en contact avec sa sœur. Les shummis apparurent près du bar, les mains posées sur le corps du démon défunt.

— Santa ! s’exclama l’ange et accourant près de lui. Oh super, vous avez réussi !

    Il prit son frère dans les bras et le souleva.

— Restez là, je n’en ai pas pour longtemps.

    Et Millénias se volatilisa à son tour dans une lumière blanche. Il réapparut quelques minutes plus tard, se rendit dans la partie privée de la taverne et en revint, accompagné d’Ultimécia. Cela faisait déjà une semaine que son frère l’avait possédée, mais elle avait du mal à recouvrer ses forces. Son frère la fit asseoir sur le premier tabouret venu et resta debout à côté d’elle.

— Alors ? Racontez-nous ce qu’il s’est passé là-bas, demanda-t-il aux shummis.

    Cassio et Meryo retracèrent leur parcours.

— Espérons que vous l’avez ramené à temps, conclut Millénias, soucieux.
— Je pense que ça devrait aller, voulut le rassurer sa sœur, mais elle en doutait elle-même.
— Et… cet homme qui vous a accompagné, vous ne savez vraiment pas qui c’est ? reprit l’ange.
— Aucune idée.
— Vous pouvez me le décrire ? Si c’était un ami de Santa, je le connais peut-être, suggéra Ultimécia.
— Ben… il est…

    De grandes flammes jaillirent du sol et s’élevèrent en tournoyant les unes autour des autres, ce qui interrompit le shummi-ange. Très rapidement, elles se dissipèrent et laissèrent la place à l’inconnu qui avait guidé les petites créatures. Millénias se plaça immédiatement devant sa jumelle, pour la protéger.

— Cyrié ! s’exclama cette dernière en se levant pour le rejoindre.
— Salut, répondit-il le sourire aux lèvres.

    L’ange essaya de retenir sa sœur, mais il la rata et elle s’approcha de ce Cyrié pour le saluer.

— Cyrié ?! s’écrièrent les deux shummis. Vous voulez dire… Le Cyrié ? Cyrié le Sanguinaire ?!
— Alors vous ne m’aviez vraiment pas reconnu ? s’amusa l’intéressé.
— Ben, heu…
— Je me demande si je devrais plutôt en être flatté ou vexé ? s’esclaffa-t-il.
— Ne te moque pas, le réprimanda gentiment Ultimécia en lui donnant un petit coup sur la poitrine.

    Ce geste causa une quinte de toux à l’homme. Lorsqu’elle s’arrêta, il était penché en avant, une main au milieu du torse, la respiration haletante.

— Hey ! Qu’est-ce qu’il t’arrive ? demanda la jeune femme, soucieuse.
— Ce n’est rien, ne t’inquiète pas, la rassura-t-il.
— Là-bas, quelqu’un lui a planté son sabre dans le cœur, répondit Cassio.

    Cyrié le fusilla du regard. Le shummi-ange regretta immédiatement d’avoir parlé.

— Quoi ? C’est vrai ? reprit Ultimécia.
— Ce n’est pas très grave.
— Un sabre dans le cœur, ce n’est pas grave ? Arrête tes bêtises et suis-moi, je vais te soigner.
— Ce n’est pas la peine, c’est une petite blessure, d’ici demain, elle aura quasiment guérit.
— Ca, c’est toi qui le dis !
— Oh, Ulti, soupira Cyrié.
— Arrête d’insister, je ne te laisserai pas repartir tant que je ne t’aurai pas soigné et que tu ne te seras pas reposé.
— Et de toute façon, si je pars quand même, j’en entendrai parler pendant un moment, hein ?
— Oui.

    Il réfléchit quelques instants, puis, après un nouveau soupir, acquiesça. Ultimécia prit une clé derrière le bar et la lui donna.

— Vas-y, je prends ce qu’il me faut et j’arrive.
— Oui…

    Il avança. Lorsqu’il se retrouva à la hauteur de Millénias, il s’arrêta et le fixa, sûr de lui. Ce dernier serrait les poings et les dents, et lui jeta un regard menaçant. Cyrié eut un sourire sarcastique et continua son chemin. Au moment où il disparu dans l’escalier qui menait aux chambres de la taverne, l’ange interpela sa sœur :

— Reste là, je m’en occupe. Je ne veux pas que tu restes seule avec lui.
— Ne t’inquiète pas, il ne me fera rien, le rassura-t-elle.
— Mais…

    Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase, elle était déjà partie.

    Le lendemain, le soleil n’avait pas encore totalement disparu quand Cyrié descendit. Il n’avait pas l’air tout à fait réveillé.

— Tiens ? Tu te lèves tôt dis donc, remarqua Ultimécia.
— Oui. Je ne peux pas rester ici ce soir, mais je voulais discuter un peu avant de partir.

    La jeune femme remplit un verre d’un liquide rouge et épais. L’homme, lui, s’assit au bout du bar.

— Tu vas mieux ? s’inquiéta-t-elle.
— Oui. Ce n’était pas une grosse blessure.
— Mouais… On a remis de nouveaux scellés sur le tombeau de Santa, il ne manque plus que les tiens, reprit-elle en lui donnant le verre.
— Merci. Je les mettrai demain, ce soir, je n’aurai pas le temps.

    Il avala sa boisson d’une traite. Ultimécia, qui avait gardé la bouteille à la main, le resservit. Cette fois, les deux shummis, qui se tenaient tout près, purent bien voir le liquide.

— On dirait du sang, remarqua Cassio.
— Normal, ça en est, s’amusa Cyrié.
— Quoi ?! Mais beurk ! s’horrifièrent les deux petites créatures.
— Alors vous, vous n’êtes pas croyables ! D’abord vous ne me reconnaissez pas, et maintenant, ça ? Vous connaissez mon nom et le surnom qu’on m’a donné, donc vous devriez connaitre aussi ma réputation ?
— Ben… ils disent que vous êtes un vampire, mais les vampires, ça n’existe pas, affirma le shummi-ange.
— Les vampires n’existent pas ? On m’aurait donc dupé pendant tous ces siècles ? plaisanta Cyrié en buvant son nouveau verre.
— Dis donc toi, tu n’as pas bientôt fini ? l’interpella Ultimécia, également amusée par cette discussion. Soit un peu gentil avec eux.
— Ben quoi ? lui demanda-t-il en souriant.
— Il parait que tu n’as pas été très sympa avec eux aux marais.
— Il faut dire qu’il y a eu plus d’une fois où ils m’ont énervé aussi. Hein Meryo ?

    Le shummi-démon ne répondit pas. L’homme avait raison après tout, il avait passé son temps à lui désobéir et à leur attirer des ennuis.

— Heu… Cyrié ? hésita Cassio. L’homme avec qui vous avez parlé aux marais, celui qui vous a blessé, c’était qui ? Vous aviez l’air de vous connaitre ?
— Qui, Kéras ? C’était un chasseur de primes à qui j’avais déjà eu à faire. L’un des rares à s’en être sorti en vie.
— Et… ce qu’il a dit à propos de votre arme…
— … Les chasseurs de primes croient savoir beaucoup de choses, l’interrompit le vampire, mais en réalité, ils ne savent rien.

    Il y eut un petit moment de silence.

— Cyrié, tu es sûr que tu ne veux pas rester un peu ce soir ? Tu as encore besoin de repos, reprit Ultimécia.
— Je voudrais bien, mais je ne peux vraiment pas.
— Pourquoi ?
— Oh, je t’expliquerai… mais pas tout de suite.

    Une voix s’éleva dans son dos :

— Il parait que les vampires ont tendance à être très lunatiques, et cette nuit, c’est pleine lune. Ca n’aurait pas un rapport ?
— Il parait, confirma Cyrié. Après tout, la lune agit sur les marées, et les vampires sont des créatures de la nuit, alors pourquoi elle n’agirait pas sur nous aussi ?
— Vu comme ça… admit Ultimécia.
— Bon ! Il faut que j’y aille, conclut le vampire en se levant.

    Il commença à partir quand la jeune femme le retint par le bras.

— Attends, quand est-ce que tu reviens ?
— Demain si tu veux, après être allé voir Santa.

    Tout en terminant sa phrase, son expression changea. Il eut soudain l’air fiévreux, sa respiration s’intensifia, ses yeux fixaient le cou d’Ultimécia, sa bouche s’ouvrit et se referma lentement, il commença à se pencher vers elle. Lorsqu’il se rendit compte de ce qu’il faisait, il détourna violemment et douloureusement la tête en se forçant à fermer les yeux et la bouche.

— Il faut vraiment que je parte là, affirma-t-il.
— O…oui, à demain.

    La jeune femme recula légèrement et il disparut dans le même tourbillon de flammes que celui qui l’avait amené à la taverne. Ultimécia ne bougea pas, encore surprise du comportement que le vampire avait eu. Juste après, une silhouette vaporeuse prit forme aux côté de Millénias.

— Salut tout le monde ! lança le fantôme.
— Santa ! Tu es déjà de retour ? s’exclama l’ange, impressionné.
— Oui, mais, pas pour longtemps. Je n’ai pas encore assez de forces pour rester, mais je voulais quand même passer vous voir.
— C’est gentil, le remercia sa sœur.

    Santanas regarda autour de lui.

— Ah ? Cyrié était là il n’y pas longtemps !
— Comment tu le sais ? demanda son jumeau angélique.
— Facile ! Ulti a cet air triste qu’elle a toujours quand il part, et toi, tu as l’air énervé.
— Mmh… grommela l’ange, il faudra vraiment qu’on parle de tes fréquentations. Comment tu as pu devenir ami avec… ce monstre ?
— Il n’est pas si méchant que ça… plus maintenant.

    Ils continuèrent à discuter quelques minutes, puis l’âme de Santanas retourna dans l’au-delà. Une fois qu’il aurait récupéré de ses mésaventures, il pourrait revenir les voir aussi souvent qu’il le voudrait. En attendant, il pouvait enfin reposer en paix.



Je profite aussi de ce poste pour vous "donner" la petite illu des 6 000 vues ^^

http://img860.imageshack.us/img860/2617/kraseffray.png

Merci à vous ^^

Dernière modification par ultimecia (2012-08-25 13:56:47)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#167 2012-08-12 10:46:18

vega1
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2009-01-17
Messages: 256

Re: Les Histoires des Ténèbres

Merci pour cette suite, j'aime bien...

Ultimécia devrait quand même se méfier de Cyrié... son frère n'a peut être pas tout à fait tort de ne pas vouloir la laisser seule avec lui...

A bientôt

Hors ligne

 

#168 2012-08-12 14:00:23

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Merci Vega ^^

Hehe! Ca y est, tu te méfies un peu de Cyrié maintenant ^^? (je peux enfin parler de lui en mettant son nom :D! Il y a eu plus d'une fois où j'ai failli l'écrire alors que vous ne le connaissiez qu'en tant que "l'inconnu" ^^')


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#169 2012-08-16 20:43:08

cecilou1998
fiche Eleveur
Membre
Lieu: Hyrule
Date d'inscription: 2009-12-29
Messages: 8030

Re: Les Histoires des Ténèbres

Je n'ai pas pu mettre de commentaire la dernière fois, mais les deux chapitres sont super.
Personnellement, Cyrié m'intrigue plus qu'il ne m'attire la méfiance. Que cache-t-il donc ? ^^


~ L'impossible n'existe pas, car le rêve d'hier est la réalité de demain ~
Si on n'était pas fous... On deviendrait tous dingues...

TSFH : Nemesis

Hors ligne

 

#170 2012-08-16 23:00:22

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Merci Cecilou ^^

Cyrié t'intrigue hein Catitiz_PDT_19 ? Et bien... Il n'a pas fini Catitiz_PDT_47 Là, je suis en train d'écrire le 22e chapitre et je peux vous dire qu'il y a encore un certain nombre de surprises qui vous attendent ^^ (dont certaines que je n'ai même pas encore rédigées Catitiz_PDT_29 )


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#171 2012-08-21 11:32:18

cristal002
fiche Eleveur
Membre
Lieu: ~Avec mon Link chéri~ <3 <3
Date d'inscription: 2012-06-23
Messages: 335

Re: Les Histoires des Ténèbres

Salut salut ! je revien de vacances ! super ces chapitres ! l'intrigue est plus palpitante que jamais ! dis, quand tu aura fini le livre, tu fera un paragraphe de remerciements ? tout les romanciers le font ! Catitiz_PDT_47

tres bien en tout cas ! bravo !


Grande fane de Pokemon et de zelda ! (amoureuse de link !) !
Aime son chat, ses parents et ses amis ! Vous aimez les histoires fantastiques et imaginaires ? allez lire ceci
~¤~profite de la vie ! aime ton prochain ! et respecte le !~¤~

Hors ligne

 

#172 2012-08-21 13:36:31

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Bon retour parmi nous Cristal ^^ Tu as passé de bonne vacances ;)?
Merci pour tes commentaires ^^

En ce qui concerne le paragraphe de remerciement, j'ai l'intension d'en mettre un petit à la fin de chaque tome ;) (parce que oui! en tout, il y a 3 tomes de prévus xD!!!)

Le prochain chapitre (qui marque aussi le début d'une nouvelle histoire) devrait arriver en fin de semaine ou en début de semaine prochaine ;) Tu es revenue au bon moment xD


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#173 2012-08-25 14:07:11

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Comme promis, voici la suite ^^

Dangereuse Relation


1 – Balade

    Plusieurs semaines s’étaient écoulées depuis que le corps de Santanas avait retrouvé son tombeau, mais maintenant, les puissants pouvoirs de son frère, sa sœur et Cyrié le protégeaient, plus personne ne pouvait venir profaner sa tombe. A présent en paix, il pouvait aller et venir entre l’au-delà et le monde des vivants, avec pour seule obligation de retourner de temps en temps au pays des morts, pour se reposer. Il passait énormément de temps au Fenryl d’Or, pour aider Ultimécia et Millénias. Son ami vampire, Cyrié, venait aussi les voir, toujours à visage couvert pour ne pas leur attirer encore plus d’ennuis, à chaque fois vêtu d’une longue veste noire à capuche, identique à celle de Santanas. Ses visites se faisaient de plus en plus fréquentes. Il ne consommait jamais les boissons qu’il commandait, elles ne servaient qu’à le faire passer pour un simple client. Lorsqu’il était là, la tenancière et lui passaient leurs soirées à discuter.

— Tu n’as jamais envie de sortir un peu d’ici de temps en temps ? lui demanda-t-il un soir. Prendre un peu l’air ?
— Je le fais parfois pendant la journée… assura Ultimécia.
— Mais pas longtemps, hein ? compléta le vampire.
— Non, pas longtemps, admit-elle avec un sourire gêné.
— Et si on allait faire un petit tour un de ces quatre ?
— Quoi ? Heu…  Mais je ne peux pas, il n’y aurait personne pour s’occuper du bar.
— Ben et tes frères ? Ils pourraient s’en occuper eux.
— Oh, je ne sais pas… hésita la jeune femme.
— Tu sais quoi ? Tu t’arranges avec eux et la prochaine fois que je viens, tu me donnes une date. Pendant des années, tu t’en es occupée toute seule, à eux deux ils y arriveront bien pendant une soirée, non ? Tu es tout le temps ici, sortir un peu te fera du bien, ajouta gentiment Cyrié.

    Comme convenu, quelques jours plus tard, Ultimécia laissa sa taverne aux mains de ses frères jumeaux. Elle se rendit au point de rendez-vous désigné par Cyrié. C’était une toute petite place avec quelques bancs, entourée de bâtiments. Par chance, cette nuit était très agréable et claire.

— Salut, lança une voix dans son dos.

    La jeune femme se retourna dans un grand sursaut. Aucun bruit n’avait annoncé l’arrivée du vampire.

— Ca ne va pas de me faire peur comme ça ? demanda-t-elle amicalement le souffle coupé, une main sur la poitrine.
— Désolé, j’ai pris l’habitude d’être discret.

    La surprise qu’il avait causée amusait beaucoup Cyrié. Il s’approcha en souriant. Ce soir-là, il portait de nouveau la veste grise et déchirée qu’il avait lorsqu’il avait rencontré Cassio et Meryo.

— On marche ? l’invita-t-il en accentuant sa proposition d’un geste de la main.

    Ils s’avancèrent dans les rues de la petite ville tout en discutant.

— Alors, ça ne fait pas du bien de sortir un peu ? demanda le vampire.
— Si, j’avoue.
— Ca va, tu n’as pas eu trop de mal à convaincre tes frères ?
— Non, ils étaient plutôt contents que je sorte. Enfin, jusqu’à ce qu’ils apprennent que j’allais me balader avec toi. Ca a fait plaisir à Santa, par contre, Millénias… pas vraiment.

    En effet, lorsqu’elle leur en avait parlé, ses frères furent ravis, eux aussi s’inquiétaient pour elle qui ne s’accordait jamais de temps libre. Mais quand l’ange avait appris que c’était avec ce vampire que sa sœur se promènerait, son entrain avait cédé la place à un profond mécontentement. Malgré cela, il avait accepté de la remplacer.

— Il ne m’aime pas lui, hein ? attesta l’homme en détournant légèrement le regard, amusé, presque fier de lui.
— Pas trop, non, confirma Ultimécia avec un sourire. Mais il ne faut lui en vouloir, c’est parce qu’il ne te connait pas encore, là, il ne se base que sur ce qu’il a entendu de toi.
— C’est sûr qu’avec la réputation que j’ai, il n’y en a pas beaucoup qui laisseraient leur sœur adorée me fréquenter.
— Oui… Sur tout ce qu’on dit de toi, il y a quand même un peu de vrai, ou tout a été inventé ou exagéré ?
— Oh, il n’y a pas mal de vérité là-dedans. Je suis bien un vampire, le nombre de gens à qui j’ai pu m’en prendre est à peu près juste, et s’il ne l’est pas, c’est qu’il est en-dessous de la réalité, et c’est vrai qu’à ce moment-là, il ne valait mieux pas croiser mon chemin.
— Et ce n’est plus le cas maintenant ?
— J’essaie de faire attention.
— Qu’est-ce qui t’a fait changer ?
— La perte de mon œil, Santa… toi, ajouta-t-il en la regardant, souriant.

    Surprise, Ultimécia s’arrêta. Cyrié fit de même. Puis, elle fut touchée par cette remarque et lui sourit à son tour. Ils restèrent ainsi une poignée de secondes, car, soudain, le vampire détourna la tête, l’air subitement très sérieux, presque menaçant, la bouche entrouverte.

— Qu’est-ce qu’il se passe ? s’inquiéta la jeune femme.
— Des chasseurs de primes. Ils ne sont pas loin, ils ne vont pas tarder à nous tomber dessus. Suis-moi.

    Sur ces mots il partit, suivit d’Ultimécia. Ils longèrent de petites rues, se faufilèrent entre des bâtiments, jusqu’à arriver devant une petite maison isolée et abandonnée. Elle était dans un piteux état : les fenêtres étaient presque toutes brisées, la vieille porte en bois ne tenait plus sur ses gonds, tout un coin du toit avait cédé la place à un grand trou béant. Cyrié y pénétra sans hésiter. A l’intérieur, la jeune femme eut plus de mal à le suivre, il y faisait très sombre et le sol était jonché de débris.

— Viens, dépêche-toi, la pressa le vampire.
— Tu es marrant toi, je n’y vois rien moi ici.

    Elle n’avait pas une aussi bonne vue que lui, il n’avait plus pensé à ce détail. Il revint sur ses pas et la guida sur les décombres instables jusqu’à une pièce, qui avait du être le salon de cette maison. Face à eux reposait un tas de gravats – le toit qui s’était effondré – éclairé par les rayons de la lune, le rembourrage d’un vieux canapé pendait tristement, à l’autre bout de la longue salle trônait péniblement un ancien piano à queue, couché sur le côté, un pied cassé. Cyrié se dirigea vers le tas de ruines et souleva un grand morceau de plafond, libérant ainsi un petit espace, tout juste assez grand.

— Faufile-toi là-dessous.
— Quoi ? Mais…
— Allez, insista-t-il.

    Elle obéit et se glissa parmi les débris. Il la rejoignit et reposa le morceau de ruine derrière lui pour les dissimuler.

— Maintenant, plus un mot, murmura-t-il.

    Juste à temps. Des chuchotements se firent entendre, suivis de bruits de pas. Cyrié se crispa légèrement. Les personnes qui venaient d’arriver se dispersèrent. L’une d’entre elles s’avança lentement dans la pièce. Les pas se rapprochaient de plus en plus du reste du toit. Dans leur cachette, le vampire se tendit encore plus, se rapprochant encore un peu de la jeune femme, il avait l’air prêt à en découdre si les choses tournaient mal. Ultimécia, elle, ne s’aperçut même pas que quelqu’un se trouvait juste à côté d’eux. Elle sentait son cœur battre à tout rompre : la place était tellement limitée dans l’espace qu’avait pu libérer Cyrié qu’il avait été obligé de s’allonger sur elle, la tête sur le côté pour surveiller ce qu’il se passait. Elle espérait que le vampire ne se rendrait pas compte de son pouls fort et rapide, et de sa respiration saccadée.
    Après quelques minutes, les bruits de pas s’éloignèrent.

— Ils sont pa… commença Ultimécia.
— Chut ! se pressa de murmurer l’immortel plaçant la main sur sa bouche.

    Il avait tourné la tête de l’autre côté en la rapprochant encore un peu de celle de la jeune femme. Il guettait toujours ce qu’il se passait à l’extérieur. Quelques instants plus tard, ils sentirent des pouvoirs s’activer.
    Cyrié se détendit dans un soupir, les yeux fermés. Lorsqu’il le rouvrit, il les posa sur Ultimécia. Lentement, le vampire retira sa main de la bouche de sa protégée. A peine quelques centimètres séparaient leurs visages. Elle aussi le fixait. Brusquement, il pivota la tête et leva à nouveau les gravats pour les libérer. Une fois relevés, ils dépoussiérèrent leurs vêtements. Des aventures comme celle-là expliqueraient certainement le triste état de la veste de Cyrié, avait-il l’habitude de se retrouver dans ce genre de situation ?

— Tu n’as pas eu trop peur ? s’inquiéta le vampire.
— Un peu, si.

    Ouf, elle ne savait toujours pas s’il s’était rendu compte que son cœur s’était emballé, mais même si ça avait été le cas, Ultimécia allait pouvoir le faire passer pour de la peur.
    Après s’être assuré que tout allait bien, Cyrié jugea préférable d’écourter leur promenade. Elle partagea son avis, timidement, et il la ramena au Fenryl d’Or. Il resta à proximité jusqu’à ce qu’elle ait franchi la porte, puis s’éloigna suffisamment pour se téléporter chez lui, dans un tournoiement de flammes.

    Il réapparut dans un désert, à quelques mètres d’une petite colline de pierre, percée d’une caverne. Juste à côté coulait un petit ruisseau d’eau pure. Il ne faisait pas nuit là-bas, au contraire, on se serait cru en plein jour. Mais cela ne semblait pas le déranger. De nombreux chiens noirs jouaient aux alentours. Certains avaient la taille de chiots, d’autres étaient beaucoup plus grands… trop grands pour de simples chiens. Leurs yeux étaient rouges. Un homme à l’apparence jeune s’amusait avec un petit groupe de petits. Il avait les cheveux courts et blonds, dressés en petits pics, ses yeux étaient bleus avec de légères nuances vertes au centre.

— Salut Lucian, lança Cyrié.
— Salut.

    Il n’avait pas l’air effrayé de l’arrivé du vampire qui s’approcha et s’installa à côté de lui. Il l’imita et commença lui aussi à jouer avec les chiots. Au départ, Lucian ne fit pas attention, mais quelque chose l’interloqua. Il tourna la tête et fixa Cyrié. Un grand sourire se traçait sur son visage.

— Quoi ? demanda ce dernier après s’être rendu compte de se regard insistant.
— Ben je ne sais pas, tu as quelque chose… de différent.

    En parlant, il découvrit deux longs crocs pointus. Lui aussi était un vampire, ce qui expliquait son absence de crainte à l’égard de Cyrié.

— Qu’est-ce que tu racontes ? esquiva ce dernier.

    Deux autres personnes apparurent dans une danse de flammes. Un couple. Ils semblaient à peine plus âgés. Lui était fin et aussi grand que Cyrié, les cheveux châtains foncés plus courts que ceux de Lucian, les yeux gris ; elle était légèrement plus petite, les cheveux longs et bruns, avec de beaux yeux noisette, en amandes. Ils les saluèrent et s’aperçurent immédiatement de l’air perplexe de Lucian opposé au sourire de son compère.

— Qu’est-ce qu’il se passe ici ? Qu’est-ce qu’il t’arrive ? demanda le nouveau venu à son tour.
— Quoi ? Mais qu’est-ce que vous avez ce soir ? éluda à nouveau le concerné en jouant l’innocent qui ne comprenait pas de quoi on lui parlait.
— Tu as l’air… joyeux ? continua l’homme.
— Voilà ! C’est ça ! confirma Lucian.
— Ce n’est pas vrai ça ! On ne peut même pas être de bonne humeur sans que ça ne paraisse bizarre, c’est un comble ça, renchérit Cyrié, faussement embarrassé.
— Ben ce n’est pas courant de te voir… comme ça.
— Je sais ce qu’il y a, constata la jeune femme. Notre Cyrié est amoureux.
— Quoi ?! s’exclamèrent simultanément son compagnon et Lucian.

    Cyrié, lui, ne dit rien. Il se contenta de détourner la tête en fermant les yeux, son sourire s’était encore plus élargit, amusé d’avoir été percé à jour.

— Quoi ? C’est vrai ? demanda le jeune homme, abasourdit.

    Le vampire acquiesça d’un signe de tête.

— Je le savais, déclara la femme.

    Elle aussi souriait à présent, dévoilant elle aussi de longues canines au milieu de ses parfaites dents blanches.

— Et elle ? s’inquiéta-t-elle.
— Apparemment, c’est réciproque, répondit Cyrié, radieux.

    Même si Ultimécia avait espéré pouvoir lui cacher, il avait entendu les battements de son cœur amoureux.

Voilou ^^

Par contre, je me rends compte qu'il risque d'y avoir un petit problème quand je vous mettrai le chapitre que je viens de terminer: il fait, dans mon fichier Word, 10 pages (pour comparaison, celui-là n'en fait que 4)... Il fait faire un gros pavé sur ce forum xD

2 – Rendez-vous

Dernière modification par ultimecia (2012-09-07 14:33:58)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#174 2012-08-25 14:32:30

lilitchii
fiche Eleveur
Rédacteur de la gazette
Date d'inscription: 2012-06-02
Messages: 881

Re: Les Histoires des Ténèbres

LA SUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE !!!! oups.... désolée, je m'emballe Catitiz_PDT_18

Hors ligne

 

#175 2012-08-25 14:43:24

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Les Histoires des Ténèbres

Mais je t'en prie, emballe toi, emballe toi :p


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr