Vous n'êtes pas identifié.

#1 2012-07-16 18:36:27

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Topic autorisé par Mimichousse (merci Catitiz_PDT_12 )

Alors voilà, j'avais ouvert ce topic dans le Coin lecture, et on m'a fait remarqué qu'il aurait aussi sa place ici, donc... Le revoilà ^^

Je propose donc ce topic pour rappeler certains "grands principes de base" et de conjugaison, mais aussi pour que chacun donne ses propres trucs et astuces pour faciliter l'écriture.

Bien sûr, je ne suis pas infaillible, donc si vous repérez une erreur, ou si vous avez vous-même des petits trucs qui peuvent aider, n'hésitez pas à me le dire ;)
J'espère que ce sera bien compréhensible ^^'


Type de narrateur

Même si en général, le choix du type de narrateur s’impose de lui-même à l’auteur, il peut arriver qu’il ne sache pas quel point de vue adopter. Il en existe 3 différents :

Point de vue interne : Dans ce cas-là, le narrateur est l’un des personnages. Il nous raconte l’histoire et les évènements tels qu’il les voit, les vit, les ressent… C’est donc la première personne qui est utilisée dans le récit.
Ex : Je marche dans la rue en pensant à la journée qui vient de s’écouler.

Point de vue externe : Là, le narrateur est un observateur de la scène. Il nous raconte donc les choses telles qu’il les voit, mais il ne connait pas les pensées des personnages. On utilise la troisième personne.
Ex : L’homme marche dans la rue.

Point de vue omniscient : Tout comme pour le point de vue externe, le narrateur est un observateur, à la différence qu’il sait tout de l’histoire, des personnages, des lieux… Il connaît les pensées et les sentiments des personnages, et peut raconter ce qu’il se passe simultanément dans deux endroits différents. Il en sait donc plus que les personnages et peut même révéler à l’avance ce qu’ils vont faire. Là aussi, on utilise la troisième personne.
Ex : L’homme marche dans la rue en pensant à la journée qui vient de s’écouler.

Avis personnel : Il peut être plus compliqué d'écrire à la première personne (donc d'un point de vue interne), parce que dans ce cas, on peut avoir plus de mal à se différencier du personnage. On risque donc de donner nos propres mots, nos propres réactions ou notre propre caractère au personnage plutôt que de lui donner sa propre personnalité.


Temps de narration

Tout comme le point de vue, le temps utilisé dans le récit vient généralement instinctivement à l’auteur, mais là aussi, il peut arriver que ce ne soit pas le cas. On utilise soit le passé, soit le présent.

Récit au passé : Dans un récit au passé, on utilise le passé simple pour les actions achevées, et l’imparfait pour les actions qui durent dans le temps ou pour décrire les décors.
Ex : Il écrivait tranquillement, mais l’ordinateur se figea et lui fit tout perdre.

Pour décrire un évènement antérieur, on utilisera le plus-que-parfait.
Ex : Ce jour-là, il boitait. La veille, il avait trébuché dans la forêt.

Récit au présent : Dans ce cas, on utilise le présent pour les actions, et le présent, l’imparfait et le passé composé pour décrire les décors.
Ex : Il écrit tranquillement, mais l’ordinateur se fige et lui fait tout perdre.

Pour décrire un évènement antérieur, on utilisera le passé composé.
Ex : Ce jour-là, il boite. La veille, il a trébuché dans la forêt.

Conseil personnel : Je vous conseille de choisir l’un des deux, mais de rester les plus possible dans le temps que vous aurez choisi. Il est plus compliqué pour le lecteur de s’y retrouver et de bien comprendre l’histoire si elle passe constamment du passé au présent.

Avis personnel : Avec les récits au présent, on a l’impression de découvrir d’avantage l’histoire au fur et à mesure, en même temps que les personnages, alors qu’avec les récits au passé, on fait mieux la distinction entre une action achevée et un évènement qui dure ou un décor qu’on décrit.
Ex : Il pleuvait dehors, alors il ouvrit son parapluie / Il pleut dehors, il ouvre son parapluie.



Autres

Conseil personnel : Quand vous écrivez, je vous conseille de savoir un minimum les grandes lignes de votre histoire, ou au moins des évènements qui se dérouleront dans votre chapitre et, éventuellement, dans le suivant. Par exemple, quand vous finissez un chapitre sur l’arrivée d’un nouveau personnage, je vous conseille de savoir qui est ce personnage et ce qu’il va apporter aux autres protagonistes (ami ? ennemi ? neutre ? ennemi se faisant passé pour un ami ?...).
Si vous ne savez absolument pas où vous allez, vous risquez de vous retrouver bloqués, d’écrire des incohérences d’un chapitre à l’autre, ou le lecteur risque tout simplement de se rendre compte que vous ne savez pas ce qu’il va se passer, ce qui peut être gênant.


Si vous avez besoin d'écrire dans un langage soutenu ou dans un style XVI-XVIIe siècle, Gothikadoll se propose pour vous aider Catitiz_PDT_29

Astuce de Droon : N'oubliez pas de décrire votre personnage (physique, humeur, caractère, etc...)(mais attention, si vous adoptez un point de vue externe, vous ne pourrez pas transmettre les pensées de votre perso ;)), l'environnement qui l'entoure (temps, paysage, heure de la journée, flore, faune, etc...), n'hésitez pas non plus à rappeler certains passages de l'histoire de votre personnage (ce qui, entre autre, peut expliquer son comportement), et quand vous êtes en plein RP avec quelqu'un, vous pouvez décrire son personnage.
N'oubliez pas que plus votre RP sera court, plus celui de l'autre RPiste le sera ;)

Astuce de Saqqara : Vous voulez éviter une répétition? Voici un dictionnaire des synonymes ;) (j'ajouterais que si vous ne trouvez pas votre bonheur sur ce site, il y a aussi celui-là que je trouve très bien et très complet, avec synonymes, définition et conjugaisons ;)


[i]Rappels

Conjugaison


Comme on l’a vu dans la partie précédente, les temps les plus utilisés sont donc le présent, l’imparfait, le passé simple, le plus-que-parfait et le passé composé.

Pour les verbes du premier groupe (donc qui à l’infinitif, se terminent en -er), les conjugaisons se terminent pour le présent/l’imparfait/le passé simple en :

Je -e/-ais/-ai
Tu -es/-ais/-as
Il -e/-ait/-a
Nous -ons/-ions/-âmes
Vous -ez/-iez/-âtes
Ils -ent/-aient/-èrent

Ex : Je marche/marchais/marchai
Tu marches/marchais/marchas
Il marche/marchait/marcha
Nous marchons/marchions/marchâmes
Vous marchez/marchiez/marchâtes
Ils marchent/marchaient/marchèrent


Pour les verbes du deuxième groupe (donc qui à l’infinitif se terminent en -ir et qui, avec nous se terminent en -issons), ça donne :

Je -is/-issais/-is
Tu -is/-issais/-is
Il -it/-issait/-it
Nous -issons/-issions/-îmes
Vous -issez/-issiez/-îtes
Ils -issent/-issaient/-irent

Ex : Je finis/finissais/finis
Tu finis/finissais/finis
Il finit/finissait/finit
Nous finissons/finissions/finîmes
Vous finissez/finissiez/finîtes
Ils finissent/finissaient/finirent


Pour les verbes du troisième groupe (donc tous les autres), on obtient :

Pour ceux en -ir à l’infinitif, mais qui ne se terminent pas en -issons avec nous, quelques verbes en -oir et beaucoup de verbes en -re, ça donne :

Je -s/-ais/-is
Tu -s/-ais/-is
Il -t/-ait/-it
Nous -ons/-ions/-îmes
Vous -ez/-iez/-îtes
Ils -ent/-aient/-irent

Ex : Je dors/dormais/dormis
Tu dors/dormais/dormis
Il dort/dormait/dormit
Nous dormons/dormions/dormîmes
Vous dormez/dormiez/dormîtes
Ils dorment/dormirent/dormirent


Pour certains verbes en -re à l’infinitif, certains en -ir, et la plupart de ceux en -oir :

Je -s/-ais/-us
Tu -s/-ais/-us
Il -t/-ait/-us
Nous -sons/-aisions/-ûmes
Vous -sez/-aisiez/-ûtes
Ils -ent/-aisaient/-urent

Ex : Je plais/plaisais/plus
Tu plais/plaisais/plus
Il plait/plaisait/plut
Nous plaisons/plaisions/plûmes
Vous plaisez/plaisiez/plûtes
Ils plaisent/plaisaient/plurent


Pour les verbes tenir, venir et leur dérivés :

Je -iens/-ais/-ins
Tu -iens/-ais/-ins
Il -ient/-ait/-int
Nous -enons/-ions/-înmes
Vous -enez/-iez/-întes
Ils -iennent/-aient/-inrent

Ex : Je viens/venais/vins
Tu viens/venais/vins
Il vient/venait/vint
Nous venons/venions/vînmes
Vous venez/veniez/vîntes
Ils viennent/venaient/vinrent


Pour tous les verbes,

Le passé composé est formé de l’auxiliaire être ou avoir au présent, suivi du participe passé du verbe conjugué.

Le plus-que-parfait est formé de l’auxiliaire être ou avoir à l’imparfait, suivi du participe passé du verbe conjugué.

Dans nos histoires, il est possible qu’on utilise aussi le futur ou le conditionnel.

Pour le futur, les conjugaisons se terminent par :

Je -ai
Tu -as
Il -a
Nous -ons
Vous -ez
Ils -ont

Pour les verbes du premier groupe, on ajoute la terminaison à l’infinitif du verbe.

Ex : Je marcherai
Tu marcheras
Il marchera
Nous marcherons
Vous marcherez
Ils marcheront


Attention, les verbes en -yer changent le y en i.

Ex : Je paierai
Tu paieras
Il paiera
Nous paierons
Vous paierez
Ils paieront


Attention aussi aux verbes en -eler et en -eter qui doublent leur consonne.

Ex : Je jetterais
Tu jetteras
Il jettera
Nous jetterons
Vous jetterez
Ils jetteront


Seuls quelques verbes ne doublent pas la consonne et prennent un accent grave (les plus utilisés sont acheter, ciseler, démanteler, écarteler, fureter, geler, marteler, modeler, peler).

Ex : J’achèterai
Tu achèteras
Il achètera
Nous achèterons
Vous achèterez
Ils achèteront


Pour les verbes du deuxième groupe aussi, on ajoute les terminaisons à l’infinitif.

Ex : Je finirai
Tu finiras
Il finira
Nous finirons
Vous finirez
Ils finiront


Pour les verbes du troisième groupe, on ajoute aussi, dans la plupart des cas, les terminaisons à l’infinitif.

Ex : Je dormirai
Tu dormiras
Il dormira
Nous dormirons
Vous dormirez
Ils dormiront


Attention aux verbes dont l’infinitif se termine par un e, ils le perdent une fois conjugués au futur.

Ex : Je conclurai
Tu concluras
Il conclura
Nous conclurons
Vous conclurez
Ils concluront


Et certains verbes dont l’infinitif se termine en -ir, eux, perdent le i.

Ex : Je courrais
Tu courras
Il courra
Nous courrons
Vous courrez
Ils courront


Attention aussi aux verbes irréguliers comme faire, pouvoir, voir, recevoir, devoir, vouloir, valoir, savoir, tenir, venir, asseoir et cueillir qui changent de forme.

Ex : Je ferai / devrai
Tu feras / devras
Il fera / devra
Nous ferons / devrons
Vous ferez / devrez
Ils feront / devront


Les verbes être, avoir et aller sont un peu différents des autres et donnent :

Je serai / aurai / irai
Tu seras / auras / iras
Il sera / aura / ira
Nous serons / aurons / irons
Vous serez / aurez / irez
Ils seront / auront / iront

Les verbes falloir et pleuvoir ne se conjuguent qu’à la troisième personne :

Il faudra / pleuvra

Quand on exprime un conseil, une suggestion, un souhait, un reproche, une chose incertaine... on utilisera le conditionnel présent ou passé.

Pour le conditionnel présent, les terminaisons sont identiques à celles de l’imparfait, quelque soit le groupe du verbe.

Ex : Je marcherais / finirais / dormirais
Tu marcherais / finirais / dormirais
Il marcherait / finirait / dormirait
Nous marcherions / finirions / dormirions
Vous marcheriez / finiriez / dormiriez
Ils marcheraient / finiraient / dormiraient


Attention aux verbes payer, nettoyer et essuyer. Une fois conjugués, ils échangent le y contre un i.
Ex : Je paierais
Tu paierais
Il paierait
Nous paierions
Vous paieriez
Ils pairaient


Attention aussi aux verbes irréguliers tel que aller, avoir, courir, devoir, envoyer, être, mourir, pouvoir, recevoir, savoir, tenir, valoir, venir, voir, vouloir, faire, pleuvoir et falloir. Ces verbes changent une fois au conditionnel.

Ex : J’irais / courrais / aurais
Tu irais / courrais / aurais
Il irait / courrait / aurait
Nous irions / courrions / aurions
Vous iriez / courriez / auriez
Ils iraient / courraient / auraient


Pour le conditionnel passé, on utilise l’auxiliaire être ou avoir au conditionnel présent + participe passé.

Ex : J’aurais pu / serais rentré(e)
Tu aurais pu / serais rentré(e)
Il aurait pu / serait rentré
Nous aurions pu / serions rentré(e)s
Vous auriez pu / seriez rentré(e)s
Ils auraient pu / seraient rentrés


Souvent, quand on présente une condition ou une hypothèse, on utilise "si". Dans ce cas, il faut aussi faire attention au temps qu’on utilise. Comme on dit, les "si n’aiment pas les rais". Il y a plusieurs ensemble de temps possibles :

Si + présent, + futur
Ex : Si j’ai le temps, je travaillerai sur mon projet.

Si + imparfait, + conditionnel présent
Ex : Si j’avais le temps, je travaillerais sur mon projet.

Si + plus-que-parfait, + conditionnel passé
Ex : Si j’avais eu le temps, j’aurais travaillé sur mon projet.

Si + présent, + présent
Ex : Si tu veux, je te ramène.

Si + présent, + impératif
Ex : Si tu as le temps, fais-le.

On peut changer l’ordre de la phrase de condition, le sens reste le même. Lorsque "si" est au début de la phrase, il faut mettre une virgule pour séparer les deux parties (celle avec le "si" et l’autre), par contre, si le "si" se retrouve en milieu de phrase, la virgule s’efface.
Ex : Si vous écrivez une histoire, les gens liront.
Les gens liront si vous écrivez une histoire.


Ne jamais utiliser le conditionnel dans la partie de la phrase qui commence par si.

Astuce : Surtout pour les verbes du premier groupe, à la première personne du singulier, on hésite parfois entre la conjugaison en -ai et celle en -ais, dans ce cas, je vous conseille d’imaginer votre phrase à la deuxième personne : si la conjugaison se termine en -ais, c’est je -ais qu’il faut utiliser, mais si ça se finit en -as, il faut utiliser -ai.
Ex : Je marchai ou marchais dans la rue ? A la deuxième personne, ça donne : Tu marchais dans la rue. Conjugaison en -ais, donc ça donne Je marchais dans la rue.
Je tombai ou tombais dans le vide ? A la deuxième personne, ça donne : Tu tombas dans le vide. Conjugaison en -as, dons ça donne Je tombai dans le vide.


(Ca marche aussi si on imagine la phrase à la troisième personne au lieu de la deuxième)



"Se" ou "ce"

A ne surtout pas confondre :

"Se" est utilisé uniquement avec un verbe pronominal. Il s’agit du pronom personnel réfléchit à la troisième personne et est généralement suivi du verbe.

Ex : Il se baigne / Elle se coiffe / Il se trompe

Dans tous les autres cas, on utilisera "ce". Il peut être :

Un déterminant démonstratif, dans ce cas, il est suivi d’un nom commun et peut être remplacé par le, un ou celui-là.
Ex : Ce chien me fait peur/Le chien me fait peur/Celui-là (de chien) me fait peur.

Un pronom démonstratif devant le verbe être.
Ex : Ce sera tout.

Un pronom démonstratif aussi lorsqu’il est suivi d’un pronom relatif : que, qui, qu’, dont…
Ex : Ce qui est certain, c’est que son chien me faire peur.


"A" ou "à"

Là aussi, à ne pas confondre.

"a" vient de la conjugaison de l’auxiliaire avoir. La phrase garde un sens si le "a" est remplacé par avais/avait.
Ex : Il a ou à tout mangé ? Ca donnerait, si on remplace par avait : Il avait tout mangé, la phrase garde un sens, donc ça donne Il a tout mangé.

"à" est une préposition. La phrase n’a plus de sens si on remplace le "à" par avais/avait.
Ex : Il est arrivé à ou a temps ? Ca donnerait, si on remplace par avait : Il est arrivé avait temps, ça n’a plus aucun sens, donc ça donne Il est arrivé à temps.


"Tout" ou "tous"

Devant un nom, c’est un déterminant, donc il s’accorde en genre et en nombre avec le nom.
Ex : Tout enfant portera un manteau (ce qui revient à chaque enfant…)
Tous les enfants porteront un manteau
Toutes les filles porteront un manteau.


Dans ce cas, il peut être un adjectif indéfini et signifier "chaque".

Ex : Tout homme, Toutes sortes

Ou alors, être un adjectif qualificatif et signifier "entier", "la totalité de".

Ex: Tout le village, Tous les habitants

Devant un verbe, c’est un pronom indéfini, donc il varie et peut devenir toute(s) au féminin ou tous au masculin pluriel. Dans ce cas, il signifie "l'ensemble des choses ou de personnes"
Ex : Ne t’inquiète pas pour les bagages, tout suit (là, tout est utilisé dans un sens collectif, de groupe)
Ne t’inquiète pas pour les bagages, tous suivent (tous les bagages)
Ne t’inquiète pas pour les valises, toutes suivent (toutes les valises)


Devant un adjectif, c’est le plus souvent un adverbe de quantité et signifie "entièrement" ou "tout à fait", mais il peut être variable :
Devant un adjectif féminin qui commence par une consonne ou un h aspiré, tout se met au féminin et s’accorde en nombre, alors que devant une voyelle, tout reste invariable.
Ex : Elle est tout émue / elle est toute contente
Elles sont tout émues / elles sont toutes contentes


Devant un adjectif masculin, tout reste invariable.
Ex : Ils sont tout émus / Ils sont tout contents

Il peut également être un nom commun et est précédé d'un article. Au pluriel, on écrira "touts".

Ex: Le tout coûte 100 euros.


"Leur" ou "leurs"

"leur" est un pronom personnel et est placé juste devant ou derrière un verbe. C’est le pluriel de lui et est invariable (ne prend donc pas de s) et signifie "à eux" ou "à elles".

Ex : Les chats sont contents, je leur fais des caresses.

"leur" et "leurs" sont des déterminants possessifs, ils accompagnent donc un nom. On accorde en nombre, mais pas en genre.

Ex : Elles appellent leurs enfants et leur mère (chacune a plusieurs enfants, mais une seule mère)


"Quand", "quant" ou "qu’en"

"quand" est une conjonction. Il exprime le temps et peut être remplacé par "lorsque", "au moment où", "pendant que"…

Ex : Quand il fait beau, on sort.

Il peut aussi être un adverbe pour exprimer une interrogation et peut être remplacé par "à quel moment".

Ex : Quand arrivera-t-il ?

"quant" est une locution et est suivi de à, au ou aux. On peut le remplacer par "en ce qui concerne" ou "pour ce qui concerne".

Ex : Je pars devant, quant à toi, tu restes là.

"qu’en" est formé de que (contracté en qu’) et de en. On peut le remplacer par "que… de cela".

Ex : Qu’en penses-tu ? (qui donnerait Que penses-tu de cela ?)


"C'est", "s'est", "ces" ou "ses"

"c’est" est un pronom démonstratif. Il est la contraction de "ceci/cela" et du verbe être. Il peut être suivi d’un nom, d’un pronom ou d’un adjectif.

Ex : C’est un garçon.
C’est lui.
C’est joli.


"s’est" est formé de se (pronom réfléchi) et du verbe être (c’est comme si on disait se être). Il se place après un nom ou un pronom sujet.

Ex : Il s’est mordu la langue.

Astuce : Si, en remplaçant la troisième personne par la première personne, on obtient "je me suis", c’est qu’il faut écrire il "s’est".

"ces" est un déterminant démonstratif et est suivi d’un nom au pluriel.

Ex : Ces ampoules éclairent mal.

"ses" est un déterminant possessif et s’emploie devant un nom au pluriel.

Ex : Elle aime ses animaux.

(Pour rappel, "sais" et "sait" se prononcent aussi de la même façon, mais sont la conjugaison au présent du verbe savoir à la première, deuxième ou troisième personne du singulier)


"Ça", "çà" ou "sa"

"ça" est un pronom démonstratif et peut être remplacé par "ceci" ou "cela".

Ex : Ca me fait plaisir.
Ca va ?


"çà" est un adverbe de lieu et remplaçait "voici" ou "par ici" (on ne l’utilise plus beaucoup). Il signifie "d’un côté et de l’autre" dans l’expression çà et là.

"sa" est un adjectif possessif et peut être remplacé par la "sienne" ou par "ses". Il est suivi d’un nom.

Ex : Il a acheté sa voiture ici.


Accord avec l’auxiliaire avoir

Lorsqu’un verbe est conjugué avec l’auxiliaire avoir, on n’accord pas le participe passé SAUF si le complément d’objet direct est placé avant le verbe. S’il n’y en a pas, on n’accorde pas.

Ex : Le chat a mangé ou mangée la souris ? Le chat a mangé quoi ? La souris. La souris est après le participe passé, donc on n’accorde pas : Le chat a mangé la souris.
La souris que le chat a mangé ou mangée ? Le chat a mangé quoi ? La souris. La souris est avant le participe passé, donc on accorde : La souris que le chat a mangée.

Dernière modification par ultimecia (2012-07-26 13:38:32)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#2 2012-07-16 19:56:56

saqqara
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2007-10-06
Messages: 2176

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Alors là!
Ca va m'être super utile! Je m'emmêle toujours les pinceaux dans les Tout et les quand !


Loi de Murphy : Si quelque chose peut mal tourner, alors ça tournera mal.
Adaptée aux Forums Communautaires : Quand on est de bonne humeur, on peut être certain qu’une personne de mauvaise humeur, pour X raisons, viendra passer ses nerfs sur vous.

Hors ligne

 

#3 2012-07-16 21:16:53

mimichousse
fiche Eleveur
Modoriarty
Date d'inscription: 2008-11-19
Messages: 21898

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Voilà voilà j'épingle là aussi

J'espère que ça aidera pas mal de personnes surtout quand je vois certaines fautes.

Moi aussi ça va m'aider des fois je fais des fautes monstrueuses alors que je connais la règle lol

Hors ligne

 

#4 2012-07-17 03:34:02

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Ah oui, il faudra que je fasse aussi un sujet sur les "quand/quant/qu'en", merci de m'y faire penser Saqqara ;)

Merci Mimichousse de l'avoir épinglé ici aussi ^^

Moi aussi ça va m'aider de l'avoir fait ce topic, je suis dans le même cas que toi: j'ai beau connaître la règle, il m'arrive de faire des fautes monstrueuses xD

J'essayerai autant que possible de mettre à jour les 2 posts en même temps ;)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#5 2012-07-20 15:31:06

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Re: Aide à l'écriture : Rappels et AstucesPremier post mis à jour avec:

- compléments pour la partie sur "tout" ou "tous"
- ajout de la partie sur "leur" ou "leurs"
- ajout de la partie sur 'quand, "quant" ou "qu'en"
- ajout de la partie sur "c'est", "s'est", "ces" ou "ses"
- ajout de la partie sur "ça", "çà" ou "sa"

J'espère que ça reste compréhensible :s


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#6 2012-07-24 23:07:11

droon
fiche Eleveur
Membre
Lieu: In an endless nightmare
Date d'inscription: 2008-04-19
Messages: 1834

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

J'ai quelque conseils pour ajouter quelque lignes à ses RPs =3

1- Décrivez le dans vos RPs. Caractère, humeur, physique etc...
ex: L'unique oeil du garçon brillait de rage. Quoiqu'il était déjà de mauvais poil habituellement, aujourd'hui, il était vraiment sur le point de craquer. La mèche de cheveux rouge vif qui cachait son oeil inexistant était sans cesse balayée par le vent et il devait sans cesse la remettre en place, ne l'énervant que plus

2- Vous pouvez décrire le temps, le paysage, l'heure de la journée, la faune, la flore etc...
ex: Le temps était vraiment maussade ce jour là, en levant la tête, le garçon put constater que de lourds nuages gris masquaient le ciel nocturne, ne laissant qu'a peine entrevoir quelques étoiles par ci par là. Ironie du sort, cette nuit était une nuit de nouvelle lune, aussi, la reine nocturne était invisible. Il n'y avait pas âme qui vive autour de lui. Avec l'hiver, les chauve souris hibernaient, et manifestement, les autres créatures nocturnes n'étaient pas dans le secteur. Sa respiration créait des nuages de fumée blanchâtre qui dansait au milieu des flocons et ses pas crisait dans la neige. Tout semblait mort autour de lui.

3- Pourquoi ne pas aussi rappeler quelque passage de l'histoire de votre persos? En plus d'agrandir votre RP, cela peut aussi expliquer son comportement
ex:[/u] (j'ai pas d'exemple en tête, je vais y réfléchir)

4- Quand vous êtes en plein RP avec quelqu'un, pourquoi ne pas décrire son persos? Cela est aussi valable pour lancer l'action, la conversation ou autre avec la personne.
[u]ex:
Le garçon pila net en apercevant au loin une silhouette qu'il ne connaissait que trop bien. Avec ses cheveux couleurs acajou de taille assez longue mais qui ne retombaient pas sur ses épaules parce qu'ils étaient continuellement coiffés en bataille, ce tatouage en forme de marque autour de ses yeux bleus électrique, cette expression fatiguée, ses épaules qui retombaient et sa démarche lourde et emprunte de sommeil, il ne pouvait que reconnaître son meilleur ami, connu pour passer 99% de sa vie à dormir, aussi, le voir marcher avait de quoi surprendre.

Ne négligez pas de faire penser et parler votre personnage. Et n'oubliez pas que plus votre RP sera court, plus celui de l'autre RPgiste sera court!

Enjoy ;)


Je suis peut être moche, folle, j'aime peut être des choses pour enfants, je suis peut être associable et solitaire, je ne suis peut être pas à votre goût, je ne suis peut être pas la mode, mais je suis plus rare que ceux qui font comme tout le monde, pour cette raison, je suis fière d'être ce que je suis, même si on me le reproche ♥

Hors ligne

 

#7 2012-07-25 00:54:15

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Heu... Droon, tu m'en veux si je ne rajoute pas tout ce que tu as écrit dans mon premier post ^^' (juste les 4 points et ta conclusion, sans les exemples qui sont assez longs) ^^'

Juste 2 petites remarques sur ce que tu as écrit par contre:

Ne négligez pas de faire penser [...] votre personnage

Je ne sais pas si ça s'applique aussi aux RPs, mais ça, ça dépend du point de vue du narrateur ;) (un narrateur externe ne pourra pas faire par des pensées du perso ;)); et "était sans cesse balayée par le vent et il devait sans cesse la remettre en place" tu répètes "sans cesse" :p (mais je chipotte un peu là vu que c'est dans un exemple xD)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

#8 2012-07-25 13:49:12

saqqara
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2007-10-06
Messages: 2176

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Salut !

Comme Ultimécia l'a fait remarquer, faire une répétition de mots, quand elle n'est pas utile pour accentuer un effet, peut nuir à la beauté d'un texte.

Aussi, voici une astuce toute simple, un dictionnaire des synonymes :
http://www.crisco.unicaen.fr/cgi-bin/cherches.cgi

Par contre, pensez à écrire sans faute le mot, sinon, vous ne trouverez pas ses synonymes.

Tchouss!

Dernière modification par saqqara (2012-07-25 13:49:47)


Loi de Murphy : Si quelque chose peut mal tourner, alors ça tournera mal.
Adaptée aux Forums Communautaires : Quand on est de bonne humeur, on peut être certain qu’une personne de mauvaise humeur, pour X raisons, viendra passer ses nerfs sur vous.

Hors ligne

 

#9 2012-07-25 13:51:38

droon
fiche Eleveur
Membre
Lieu: In an endless nightmare
Date d'inscription: 2008-04-19
Messages: 1834

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Mince, j'avais pas remarqué que j'avais fait une répétition x) en même temps, j'écrivais des RPs tout en faisant ça XD

Bien sur que ça ne me dérange pas =3


Je suis peut être moche, folle, j'aime peut être des choses pour enfants, je suis peut être associable et solitaire, je ne suis peut être pas à votre goût, je ne suis peut être pas la mode, mais je suis plus rare que ceux qui font comme tout le monde, pour cette raison, je suis fière d'être ce que je suis, même si on me le reproche ♥

Hors ligne

 

#10 2012-07-26 13:39:23

ultimecia
fiche Eleveur
Gardienne de PoneyVallée
Lieu: Toujours devant un ordi ^^
Date d'inscription: 2007-06-08
Messages: 4848

Re: Aide à l'écriture : Rappels et Astuces

Voilà, j'ai noté vos astuces les filles ;)


Vous aimez les histoires fantastiques? Venez lire ceci ;) Bonne lecture ^^
On n'est pas là que pour payer!!!
Votre avis?

Sauvons PV

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr