Vous n'êtes pas identifié.

#1 2013-04-07 05:37:42

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Le cycle des quatre dragons

Ce cycle comprend quatre tome dont les trois premiers sont écrits.  J'ai envoyé le premier tome à une maison d'édition et attends des nouvelles.  Je me  croise les doigts et ait décidé de vous envoyez en coup de chapitre par semaine.  Dites moi ce que vous en dites.Catitiz_PDT_12 Certains connaissent l'histoire mais, pour les autres, bonne lecture!!!!

Le cycle des quatre dragons
Tome 1  :  La prophétie


Prologue
   
Le ciel déchargeait sa fureur sur les hommes.  Les éclairs, tellement nombreux, illuminaient l'air tel le soleil dans la journée.  Le tonnerre faisait trembler le sol.  La pluie frappait violemment ceux qui avaient l’audace de sortir par un temps pareil.  Des gens, dans leur maison, priaient les dieux ; d'autres, leur Dieu.
   
Le Moyen-âge tirait à sa fin et on voyait, malgré le mauvais temps, plusieurs ombres courir sous la pluie. Elles se rendaient toutes au même endroit.  Une caverne les engloutissait toutes.  Dans les entrailles de la terre, une étrange réunion se tenait.  On pouvait voir des ondines, des nymphes, des licornes, des dragons sous forme humaine, des sorciers noirs et blancs, des centaures et pleins d’autres créatures dites fantastiques.   Tous ceux qui possédaient des pouvoirs magiques se trouvaient dans le creux de leur mère, la terre.  Ils appelaient les dieux pour les aider : tellement des leurs avaient trouvé la mort sous les armes des humains qui envahissaient de jour en jour leur territoire...
   
Tout à coup, une lumière surnaturelle les éblouit.  Devant eux, un homme avec des sandales ailées apparut.  Le dieu aux cheveux bruns et aux yeux de la même couleur regardait cet auditoire si hétéroclite.   Il leva un sceptre argent surmonté d’un serpent de la même couleur pour demander le silence, qu’il obtint immédiatement tant les créatures voulaient savoir le verdict de leurs prières.
-Je sais que les hommes ne veulent pas de vous sur leur planète. De plus, leur nouveau Dieu prend de plus en plus de force et nous empêche de faire autant maintenant que ce que nous faisions avant pour vous.
-Vous devez nous aider.  Vous ne pouvez regarder vos enfants mourir, cria un elfe de lumière.
-Je sais, mais nos pouvoirs sont très diminués depuis que nous vous avons ouvert le portail de l’autre monde.  Vous pensiez que les humains auraient besoin de magie, mais ils la renient pour leur Dieu.
-Nous allons tous mourir et vous ne ferrez rien, hurla un elfe noir.
-Les dieux ne peuvent vous donner qu’un espoir.  Les pouvoirs divins restants ont été pris pour donner une arme prochaine à la magie mourante.
-Dites ! hurla un centaure.
-Voici !  Un jour quatre enfants naitront, avec en eux un dragon en sommeil.  La première sera la dragonne d’or, elle sera le chef.  Le deuxième sera le dragon d’argent, il sera la bonne conscience du dragon d’or.  La troisième sera la dragonne blanche, elle représentera la jeunesse et la neutralité.  Elle sera l’âme sœur du dragon d’argent.  Et le dernier sera le dragon noir, il représentera le mal et trouvera  le chemin vers le cœur de la dragonne d’or.  Ces enfants devenus adultes auront pour mission de faire renaitre la magie sur terre.
-Quand viendra ce jour? demanda une jolie licorne blanche.
-On ne le sait pas, répondit le dieu Hermès.
-Ne nous décourageons pas, dit alors un magicien.  Le mieux serait d'annoncer à tous la bonne nouvelle et quand naitront ces enfants, nous serions là pour les accueillir et les aider à réussir leur mission.

    Alors, plusieurs écrivirent cette prophétie sur des parchemins et, malgré la furie des cieux, beaucoup coururent crier la bonne nouvelle.  Cependant, certains moururent sans voir ces enfants tant attendus. 

    Les années passèrent et la prophétie tomba dans l’oubli.

Hors ligne

 

#2 2013-04-29 23:30:15

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

il semblerait que cette fic' soit autant tombée dans l'oubli que la prophétie qu'elle raconte Catitiz_PDT_25
c'est dommage ça partait bien


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#3 2013-05-02 02:06:20

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

J'attendais seulement que des gens écrivent.  Je trouve plate d'écrire des histoires et que personne n'y prenne attention.  Alors, voici le chapitre 1 de cette histoire magique Catitiz_PDT_26
J'en rajouterai à mesure que j'aurai des messages.  Je suis bien heureuse qu'une personne trouve le temps de lire mon histoire. que j'aimerais un jour voir éditer et , peut-être en film un jour(qui sait)Catitiz_PDT_22


Chapitre 1

-Bonjour Zoé, cria sa sœur Rachel en descendant de l’autobus.
-Bonjour Rachel, répondit l’intéressée qui attendant à côté de son automobile noire.
Zoé, femme de 5 pieds 2 pouces, possédait des cheveux rouges et des yeux pairs.  Elle regardait sa sœur aînée de 5 pieds 7 pouces aux yeux bleus raisins et aux cheveux châtains clair.
Chacune des deux sœurs portaient sur leurs épaules droites deux sacoches différentes.  Celle de Zoé, de couleur noire, détenait une femelle chihuahua blonde prénommée Buf.  Celle de Rachel, de couleur verte, détenait une femelle chihuahua blonde aussi, un peu plus grosse que Buf, prénommée Crack pot.
-Prête pour faire du shopping, continua l’ainée.
-Bien sûr et Buf aussi!  J’espère juste que Crack Pot ne voudra pas dévorer tout le monde.
-Je ne pense pas.  Elle a bien mangé ce matin, elle ne devrait pas avoir de fringale. 

    Les deux sœurs s’assirent dans l’automobile de la cadette.  Celle-ci mit la sacoche de Buf sur les genoux de Rachel qui mit sa propre sacoche à côté. 
-Zoé, je dois aller au guichet avant.  C’est  triste de faire du shopping sans argent.
-J’ai besoin d’y aller aussi.  Je dois déposer de l’argent.

    Les deux jeunes femmes arrivèrent à la caisse où une longue file attendait au guichet comme à l’intérieur de l’établissement.  Elles prirent place en attendant impatiemment leur tour.  Crack pot, attentive avait les oreilles droites et regardait partout autour d’elle.  Buf, quant à elle, elle dormait dans sa sacoche. 

    Le tout de Zoé arriva enfin, elle alla déposer son argent.  Avant que Rachel eut le temps de sortir une cent, trois hommes cagoulés s’engouffrèrent dans la caisse et pointa un fusil devant tout les gens attendant aux guichets. 
-Entrez à l’intérieur, cria le plus petit.

    Tout le monde écoutèrent et suivirent l’ordre donné.  Les préposés de la caisse se posèrent des questions en voyant autant de monde entré en même temps mais, quand ils virent les trois hommes, ils comprirent : un hold-up. 
-Couchez-vous tous sur le sol.  On ne veut que l’argent et aucun mal ne vous sera fait si vous nous écoutez, cria le chef des trois bandits.
-Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!
-Qui grogne ainsi? 
-C’est le petit rat dans la sacoche verte de la madame Jo.
- Arrête-le même si tu dois le tuer.  Je ne veux plus entendre un son.
-D’accord chef, répondit le plus grand et gros des trois.
-Vous ne toucherez pas à ma petite Crack pot, hurla la propriétaire du chihuahua.
-Jo veut …
-Je me fous de ce que veut ce mec mais, tu ne toucheras pas un poil de mon bébé, continua-t-elle en plantant un doigt dans le poitrail du voleur. 
-Jo, je pense qu’on a une rebelle ici.
-Rachel, chuchota Zoé, baisse toi et laisse les tuer ta chienne.  Sa vie faut moins que la tienne.
-Que veut ma petite dame, dit Jo en se dirigeant vers Rachel et sa chienne qui n’arrêtait pas de grogner et de japper.  Tu crois que tu peux nous empêcher de faire ce qu’on veut de toi ou de cela.  Je vais te faire une proposition et je te conseille de répondre oui.  Tu nous donne cette chose et on te laisse la vie. 
-Jamais!  Vous voulez la tuer et moi, j’aime ma petite chienne.  Vous ne pouvez pas savoir quelle épreuve on a passé ensemble. Donc, bats les pattes.
-Je pense que tu m’as mal compris.  Je ne te laisse pas le choix.  Donne cette calamité à mon cher Brutus et reste en vie.  Je ne suis plus capable d’entendre tout les tintamarres qu’elle fait.
-Vous devrez me tuer pour l’avoir.
-Rachel, t’es folle ou quoi?, chuchota sa sœur couchez sur le sol.
-Je ne … D’accord, je vais accéder à ta requête.  Ta chienne et toi allez voir chacun vos ancêtres, hurla le chef exaspéré par la tournure de ce vol.

    Alors, il tourna le canon de son fusil vers la jeune femme qui commença à craindre pour sa vie.  Allait-elle mourir à 31 ans?  Elle regarda sa sœur et respira un grand coup.  Elle mourait avec sa chienne.  Elle sortit la furie de sa sacoche et la prit dans ses bras.  Ressentant la chaleur de sa maîtresse, elle arrêta ses jappements. 
-Trop tard pour les regrets.  Après cela j’espère que j’obtiendrais tranquillement l’argent de votre coffre.   Alors, j’espère que tu as fais ta prière petite.  Tuez une si belle créature, c’est triste.

    Rachel ferma les yeux en entendant la détonation du fusil.

Hors ligne

 

#4 2013-05-02 13:12:29

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

si tu as peur que personne ne lise ton histoire tu peux te rassurer avec le nombre de "vue" sur ton topic ^^

*se rend compte qu'elle devrait faire le ménage au lieu de papoter sur le fofo*

je fini de ranger la baraque et je lis la suite ^^

la vache ça démarre au quart de tour l'histoire XD
ça continue pas mal du tout ^^ j'attends la suite patiemment alors Catitiz_PDT_19

Dernière modification par gothikadoll (2013-05-02 14:24:38)


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#5 2013-05-04 03:39:12

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

Je n'aime pas une histoire qui reste trop longtemps stagnantes alors, j'écris comme j'aime les histoires.  Il se passe tout le temps de quoi pour pas que le lecteur s'endorme sur l'histoireCatitiz_PDT_28

Chapitre 2
   

        Dehors, la police arrivait.  Un employé de la caisse, voyant entrer les malfrats, avait appuyé sur la sonnette d’urgence.  Plusieurs automobiles de police et même une ambulance se trouvaient stationner devant la caisse où se déroulait une tragédie.  La police avait placé un cordon jaune autour de la caisse et les badauds s’amassaient autour de cette frontière. 
-Que se passe-t-il? demanda une femme
-Des fous cambriolent cette caisse, répondit un vieil homme, je suis sortit quand ils sont rentrés.  Ils ne sont que trois.  La police ne devrait pas avoir de difficulté à les arrêter.

    Tout à coup, les spectateurs de la scène, virent que le ciel s’assombrissait.  La nuit tombait mais, on était au début de l’après-midi.  Le soleil si vif laissait la place à des étoiles qui bougeaient.  Plusieurs se mirent à crier en remarquant que les étoiles descendaient du ciel.  Un tas d’étoiles descendaient rapidement vers la caisse.  Plusieurs, avant que les étoiles s’amassent, avaient reconnus la constellation du dragon.  Donc, une multitude d’esprit de dragon aimant les humains descendait vers les hommes. 

    Alors, on entendit un coup de feu en même temps que les étoiles s’engouffraient dans le bâtiment.

Hors ligne

 

#6 2013-05-04 15:38:37

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

lol la suite promet XD
c'est une bonne chose de ne pas faire stagner une histoire ^^ (repense à ce roman qui ne fait que décrire un portrait le long de ces 300 et quelques pages)


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#7 2013-05-05 03:56:01

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

J'en ai lu des livres ainsi et c'est plate!!!  Par le résumé, tu penses qu'il sera bon mais, tu découvre que le résumé résume la totalité du roman et que la fin y est inscrit.Catitiz_PDT_15

Chapitre 3

    Rachel, les yeux fermés, attendait l’impact qui allait écourter sa vie de plusieurs années.  Ce qu’elle entendit la fit ouvrir les yeux.  Un tas d’étoiles se ruaient vers elle et sa chienne, toujours dans ses bras.  Elle laissa le phénomène l’entouré.  Les étoiles se mirent à tourner rapidement autour de la jeune femme et entrèrent en elle et en Crack pot.  Cela donna un grand coup et elle en perdit le souffle.  Zoé regardait sa sœur, les yeux écarquillés de stupeur. 

    Alors, à la fin de tout, Rachel se mit à grogner comme un dragon vers le ciel et les étoiles remontèrent et reprirent leur place dans le ciel.  La jeune femme et sa chienne se sentaient vraiment pleine d’une énergie nouvelle.  Elles regardèrent les voleurs et, Rachel arrêta la balle mortelle d’un regard.
-Qui … que, balbutia le chef.
-Jo, ce que tu viens de voir est un événement que peu verront dans leur vie mais, le temps n’est plus le même.  Maintenant commence l’ère de la magie et tu seras le premier à encourir mon courroux.
-Je … c’était pour rire, je ne …
-Ta balle semblait assez réelle pour me faire croire à ma fin prochaine, ria la jeune femme en regardant la balle sur le sol.
-Vous ne pensez pas me tuer.
-Non, je pense plutôt à te pendre, souri Rachel.
-Je crois que le pendre par les couilles seraient une bonne solution, dit une petite voix fluette.
-Ta chienne, elle …
Jo tomba dans les pommes à cet instant.
-Et de un, se dit Rachel.

    Brutus et l’autre, voyant leur chef étendu sur le sol, attaquèrent la jeune femme qui fit apparaître des cordes qui s’entortillèrent autour des deux bandits.  Les deux s’écroulèrent sur le sol, à côté de leur chef toujours inconscient.

    Les gens applaudirent Rachel en se levant. 
-Rachel, tu as enfin le dernier pouvoir.
-Crack pot aussi.  Le temps est venu que j’accomplisse mon destin.  Faisons notre journée shopping malgré tout.  Passons une bonne dernière journée normale.  Qu’es penses-tu ma petite chihuahua?
-Je suis d’accord avec toi. 

    Zoé et Rachel sortirent de la caisse sans que personne ne les intercepte.  Elles montèrent dans l’automobile de la cadette et elles partirent faire les magasins.  Pour une fois, l’ainée possédait un crédit illimité.

Hors ligne

 

#8 2013-05-07 19:52:52

poris76
fiche Eleveur
Membre
Lieu: Quelque part...
Date d'inscription: 2011-10-15
Messages: 2326

Re: Le cycle des quatre dragons

Trop bien !! Vivement la suite !

Hors ligne

 

#9 2013-05-08 04:07:03

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

J'aime bien que les gens viennent me lire et me disent ce qu'ils trouvent.  Cependant, l'aventure ne se termine pas là et elle ne fait que commencer.Catitiz_PDT_52
Voici la suite

Chapitre 4

    Rachel arrosait les fleurs devant chez ses parents.  Sa chienne, Crack pot, à ses côtés, ne la lâchait plus depuis l’incident de la caisse.  Elles se parlaient de ce qu’elles ressentaient et apprenaient ensemble à utiliser leurs terribles pouvoirs.   De plus, la magicienne avait rendu visite à tous ses amis pour leur offrir une pierre de vœu.  Cette roche, en la serrant dans ses mains et en disant son souhait, réalisait un vœu.  Même un de ses amis lui avait demandé s’il pouvait la suivre mais, elle ne voulait pas qu’il se sente inutile.  Rachel avait offert une pierre de vœu à sa sœur Zoé et une à chacun de ses parents. 

    Durant qu’elle arrosait les roses de sa mère, une automobile noire s’arrêta devant la maison et un homme habillé en militaire l’aborda.  Petit et gassouillait, il arborait une tête sans cheveux.  Ses petits yeux noirs voyaient et son cerveau analysait tout rapidement.  Il voyait en la jeune femme devant lui une adversaire facile à battre. Ses habits verts ne portaient aucun pli.  Crack pot regardait cet homme mais, ne jappait pas ni ne grognait.  Elle avait crains pour sa vie et depuis, elle ne jappait plus pour rien.
-Hello
-Speak french please.
-No
-Excuse me. Five minutes please.
-Yes

    Rachel partit derrière la maison de ses parents.  Un anglais et elle qui comprenait presque rien de cette langue.  Derrière elle, elle avait une haie de cèdres qui la cachait, à droite, une haie de sapin et une remise et à gauche, une haie de lilas.  Elle pouvait utiliser ses pouvoirs sans se faire voir.  Elle leva les bras vers le ciel bleu et sans nuage où le soleil dardait ses rayons estivaux vers le sol.  Elle dit ses mots :
« Que mes oreilles changent toutes langues en français;
Pour que je comprenne son émissaire;
Que mes lèvres changent les mots dit en français;
Pour que comprenne mon interlocuteur dans les airs;
Que ce sort agisse à jamais. »
La jeune femme revint devant l’homme qui venait d’arriver et quand il se mit à parler, elle comprit parfaitement et elle répondit en langue qu’il comprit
-Madame, commença le général.
-Que puis-je faire pour vous? demanda la femme en se tournant vers lui et en le regardant dans les yeux.
-Connaissez-vous une certaine Rachel?  Nous savons de source sure qu’elle habite ici avec ses parents.
-Vos sources sont exactes.  Je m’appelle Rachel et pourrais-je savoir votre nom aussi?
-Bien sûr.  Je suis le général Clearson.  Êtes-vous seule?
-Oui, pourquoi?  Mes parents sont partis voir ma sœur et je suis seule avec la meute.
-La meute?
-On a une affreuse meute de chihuahua dans la maison. 
-Ils ne jappent pas.
-Magie, ria la jeune femme en agitant les mains comme si elle lançait un sortilège.
-Vous dites cela à tout le monde. Je pensais que vous vous cachiez.
-Je ne vous comprends pas?
-Vous dites à tous que vous possédez des pouvoirs surnaturels?
-Non …  Seulement mes amis, mes parents et les gens à la caisse au moment du cambriolage qui le savent.  Sauf si ceux-ci l’ont dit à d’autres.  Si vous me parlez de cela, vous n’êtes pas ici pour me complimenter sur les roses de ma mère.  Que voulez-vous réellement?
- Je ne pensais pas que vous me le demanderez si vite.  Je suis de l’armée américaine et mon pays veut que vous rejoigniez leur rang.
-Je suis une canadienne et vous ne pouvez rien me faire si je refuse. 
-Vous croyez cela.  N’oubliez pas que les canadiens et les américains sont deux nations amis.  Vous ne voudriez pas que cela change.
-Vous oseriez déclarer la guerre à vos amis !  Tant de gens mourraient pour une pauvre humaine qui ne vaut rien.
-Vous possédez de grands pouvoirs magiques.  Vous valez bien la mort de plusieurs misérables humains sans valeur.
- Écoutez-moi bien!  Je ne joindrais pas l’armée américaine, ni canadienne.  Je déteste tout ce qui touche la guerre.  Je trouve que la vie est trop précieuse pour l’enlever.  De plus, je suis bien ici avec ma chienne et j’apprends graduellement à utiliser mes pouvoirs avec parcimonie.   Je ne veux pas être un animal de foire ou un trophée. 
-Venez avec moi et je ne vous ferais pas mal, dit le général en sortant son revolver et en le pointant sur Crack pot.  Je ne voulais pas en venir là mais, vous ne me laissez pas le choix.

    Rachel regarda Crack pot et se mit à rire. 
-Général, vos sources ont oublié un détail. 
-Quoi?
-Quand j’ai eu mes pouvoirs, ma chienne se trouvait dans mes bras et elle fut touchée par les étoiles.  Crack pot possède les mêmes pouvoirs que moi.
-Vous êtes en train de me dire que cet animal possède des pouvoirs dépassant l’entendement?
-Oui.
-C’est pas bon pour moi!
-Vous avez raison.  Écoutez, rangez votre revolver et je vais vous dire de ne pas faire la guerre au Canada.
-Pourquoi?  Notre armée est prête à venir vous cherchez de force.
-Comme je ne veux pas de mort inutile, je ne serais plus là.  Je vais partir.  Je dois …  Une mission m’attend et je vais l’exécuter plus tôt que prévue. 
-L’armée américaine vous aidera pour votre mission et ensuite …
-Ma propre guerre m’attend général.  On se reverra peut-être sur un champ de bataille mais, je ne veux pas d’allégeance à aucun pays. 
-Où va votre allégeance alors?
-À mes dieux qui m’ont offert mes pouvoirs, répondit Rachel en ouvrant de grandes ailes dorée.
-Vous partez pour vrai.
-Oui et sans que mes parents le sachent car, je déteste les adieux.  En espérant qu’ils ne pensent pas être la cause de mon départ.  Même si je ne viens pas avec vous, pourriez-vous me rentre un service?
-Que voulez-vous? répondit-il en ayant le regard dans le vide et d’une voix mécanique.
-Dites leurs que je les aime et que je pars pour empêcher qu’ils leurs arrivent malheur.  Plus je reste et plus ils seront exposés à ceux qui veulent me faire du mal. 
-D’accord milady.

    Rachel se tourna vers sa chihuahua blonde les yeux pleins de larmes. 
-Crack pot, je pense que le moment est venu de partir vers notre destin.
-Tu crois.
-Oui, ouvre tes ailes de chihuahua et envolons-nous.  Je ne veux pas que mes parents aillent des problèmes par ma faute.
-Allons y, répondit sa chienne en ouvrant des petites ailes blanches.  Où allons-nous?
-Vers où nos ailes nous transportent.

    Rachel regarda la maison où elles vivaient avec ses parents.  Un bungalow gris aux volets bleus.  Elle renifla et pris son envol suivit de Crack pot.  Au moins, personne ne perdrait la vie pour elle.  De plus, avec le sortilège jeté sur le général, ses parents auront son message.  De plus, le général oublierait ses parents et sa maison.  Cependant, il ne l’oublierait pas elle.

Hors ligne

 

#10 2013-05-19 16:31:37

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

l'engager dans l'armée américaine XD rien que ça. Il a pas froid aux yeux le général


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#11 2013-05-20 05:31:50

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

et il ne la lâchera pas facilement même si elle ne veut pas.  vous verrez, la suite de cette histoire est palpitante en ne stagnant pas trop non plus.  De plus, je coupe avec du folklore.Catitiz_PDT_26

Chapitre 5

    Un jeune homme lisait tranquillement dans son fauteuil.  Il vivait en retrait du monde, haut dans les montagnes.  Été comme hiver, la neige entourait sa propriété.  Seulement l’épaisseur changeait au fil des saisons.  Un feu ronflait dans l’âtre devant son fauteuil brun, le seul dans toute la maison.  La chaleur douce emplissait le chalet de trois pièces.  Sa chambre à droite et sa cuisine à gauche.  Seulement les yeux bruns de l’homme bougeaient et des fois, il tournait une page.  Il n’avait  jamais connu sa mère qui, violée par un yéti, était morte à sa naissance.   Le bébé, recueilli par des moines tibétains, avait vite compris que la neige et les avalanches l’attiraient.  Il ne pouvait vivre toute sa vie dans la contemplation de son nombril.  Il décida de devenir un aide dans les montagnes himalayennes.  Quand une avalanche arrivait, il se rendait sur les lieux et aidait les gens ensevelis à sortir de leur fâcheuse position.  Ces pieds ne brisaient jamais la neige sous ses pieds et il ne souffrait pas du froid à cause d’un poil mince qui recouvrait toute sa personne.  Malgré son apprentissage humain, il possédait un peu de son paternel.

    Tout à coup, il entendit des bruits de grattements faibles à sa porte.  Il reposa son livre sur le fauteuil brun et se leva.  Il ouvrit la porte et vit devant lui, un chien à poil court qui frissonnait.  L’homme se pencha pour attraper ce petit chien mais, celui-ci partit plus loin vers l’horizon et revint en courant et repartit. 
-Tu veux que je te suive.
-Wouf!
-Je m’habille et …

Alors le chien jappa un bon coup et il se retrouva totalement habillé de son manteau, ses bottes et ses mitaines.  Même si le froid ne le dérangeait pas, il ne faisait pas confiance à la montagne qui fauchait tellement de vie.  Il ne voulait pas non plus que les gens comprennent qu’il était différent des autres.  Il suivit cette petite chienne vers un creux dans la neige.  Au fond du trou, il trouva un corps.  Il le retourna et découvrit une femme.  Elle respirait mais, faiblement.  Elle semblait dormir mais, ces extrémités bleues montraient les premiers signes de l’hypothermie.  Il se baissa et prit cette pauvre fille gelée dans ses bras et la leva comme s’il n’avait rien.  Ce n’est pas que la jeune femme était légère mais, l’homme était plus fort que la moyenne.  Un autre cadeau de son paternel.  Il amena cette inconnue chez lui suivit de la petite chienne qui jappait joyeusement. 

Arrivé chez lui, il la plaça dans son lit.  Il raviva le feu dans la cheminée pour réchauffer cette femme.  Il prit d’autres couvertures dans son placard placé à côté du lit.   Ces couvertures se trouvaient sur une tablette en haut de son linge qui tenait tous sur des cintres.  Deux chemises et deux pantalons.  Il mit quatre couvertures de laine multicolore sur le corps gelée de la jeune femme.
-C’est bien la première fois que j’ai une femme dans mon lit, ria-t-il.
-Tant que tu ne fais que regarder sans toucher, je te laisserais faire sinon, gaffe à toi, grogna la petite chienne blonde aux yeux kakis.
-Tu … tu, balbutia le jeune homme.
-Je parle oui.  Je protège aussi ma maitresse. Ma propriétaire est tombée d’épuisement et elle a besoin de sommeil.  Nous sommes en cavale.  L’armée américaine ne nous lâche pas depuis quelques mois.  Au début, ils ne nous trouvaient pas souvent mais, depuis quelques semaines, ils nous trouvent presque tout de suite quand on les distance.   Ils …
-Chut petite.  Regarde sur le poignet de ta maitresse.
-Quoi?
-Tes ennemis ont du l’approcher de près ou tirer sur elle, elle est marquée.  Cette marque est la même chose qu’il utilise sur les animaux pour les pister.  Il envoie un signal GPS vers un ordinateur qui montre l’emplacement où se trouve l’émetteur.
-Vous pouvez l’enlever.
-Oui.  Comme elle dort, l’extraction sera facile.  Votre armée ne viendra pas vous cherchez sur cette montagne, ils attendront que vous descendiez.  Quand je l’aurais enlevé, vous devrez amener cet objet loin d’ici et, si possible, le détruire.  Cependant, quand vous le détruirez, vos ennemis vont rappliquer.   Alors, il faudra être loin de cet objet, expliqua-t-il durant qu’il entailla le poignet de la jeune femme pour extraire l’objet. 
-Vous êtes chanceux qu’elle soit au bout de ses forces sinon, vous seriez mort.
-Comment cela?
-Vous ne la connaissez pas mais, elle partagera peut-être son secret avec vous quand elle se réveillera.
-Depuis quand remonte son dernier repas.
-Hier soir je pense.  Cependant, on n’était pas sur le même fuseau horaire.
-Pourquoi une chienne connait les fuseaux horaires? 
-J’ai acquis beaucoup de connaissance quand … bof, vous saurez plus tard.  Même si elle ne peut pas manger car elle dort, moi j’ai faim. 
-Désolé, j’ai pas de nourriture à chien. 
-Beurk!  Je ne mange plus cela depuis quelques mois déjà.  Un bon steak fera l’affaire.
-Un steak?  Où te crois-tu petite, dans un hôtel?
-Qui vous dit que je dois avoir les ingrédients pour m’en cuire un.  Cependant, j’ai besoin d’un cuisinier.  Quatre pattes n’aident pas pour la cuisson des aliments. 
-Pauvre petite, tu fais tellement pitié, ironisa l’homme en extirpant un objet noir surmonté d’un clignotant rouge.   
-Vous avez réussi!
-Oui.  Si tu peux avoir un steak, tu ne pourrais pas en trouver deux.  Cela fait longtemps que je n’en ai pas mangé et cela me manque.
-Oui, c’est possible.
-Mais, il faut penser aussi à nourrir ta maitresse. 
-N’ayez crainte, elle possède des …  elle peut subvenir à ses besoins même si elle ne possède pas ce dont elle a besoin.  Pour le bidule, je m’en occuperai  quand elle se réveillera. Vous l’avez dit vous-même qu’ils ne s’hasarderont pas ici et, sauf si on le détruit, ils nous laisseront tranquille.
-Je l’espère petite, je l’espère!
-En passant, je m’appelle Crack pot.
-Je l’espère Crack pot.

Hors ligne

 

#12 2013-05-21 14:02:21

verdana
fiche Eleveur
Membre
Lieu: De retour !
Date d'inscription: 2013-02-15
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

Je n'en suis seulement qu'au chapitre 4 mais c'est trop bien!Catitiz_PDT_47


Je prends pour cible ceux qui ont osé poser ne serait-ce qu'un doigt sur moi.
-Yellow flicker beat- Lorde ♥


Enfin de retour !

Hors ligne

 

#13 2013-05-23 20:25:48

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

maman humaine papa yéti ? je plains la mère


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#14 2013-05-24 01:48:23

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

La mère est morte aussi en donnant naissance à cet enfant.  Cependant, l'histoire de cet étrange personnage ne fait que commencer.  N'ait-il pas sympathique?Catitiz_PDT_12

Chapitre 6

    Rachel s’éveilla tranquillement et ne se souvenait pas de tous les évènements avant qu’elle tombe dans les bras de Morphée.  Elle regarda autour d’elle et, à part le lit où elle se reposait, elle ne vit qu’un placard. 
-Où suis-je? se demanda la jeune femme.
En regardant sur le lit, elle remarqua sa chihuahua endormit à ses côtés, elle ronflait. 
-Crack pot, chuchota Rachel en brassant sa petite chienne.
-Que? répondit celle-ci en se réveillant.  Enfin, tu reviens du pays du sommeil pour revenir dans le monde des vivants.  Cela fait une semaine entière que tu dors.  Essais de ne plus me faire une telle frayeur. Je pensais que tu étais morte.
-Tu as fini tes remontrances. 
-Je  vais y penser.
-Crack pot, la chihuahua qui chiale plus vite que son ombre, ria la jeune femme.
-Veux-tu retourner dans  le monde d’où tu viens? grogna l’interpellée en montrant ses petites dents acérés et très pointus.  En tout cas, je suis très heureuse que tu ne sois pas morte.  Pense à prendre moins de ton énergie.  Je craignais que tu m’ais abandonnée quand tes ailes ont disparu et que tu as piqué du nez.
-Je te l’avoue que moi aussi je pensais que j’étais morte tant je ne sentais plus rien de mon corps.
-Rachel!
-Oui.
-Attaque langue, hurla Crack pot en sautant sur le visage de sa maitresse en en la lichant.

    Alors, de l’autre pièce, Rachel entendit un bruit de pas.  La jeune femme repoussa sa chienne et écouta.  Elle vit une forme noire se formée dans l’encadrement de porte.  Elle leva les mains et jeta un jet d’énergie vers cette ombre menaçante.   La forme jura.
-Vous êtes folle où quoi? hurla-t-il
-Qui êtes-vous? cria la magicienne.
-Rachel stop, répondit sa chihuahua!  C’est celui qui t’a sauvé et qui a pris soin de toi durant ta semaine de sommeil.  On habite chez lui depuis ta chute dans l’Himalaya.   
-Oh!  Désolé, je ne savais pas.  Est-ce que je vous ai touché?
-Un peu plus bas et je n’aurais pas pu vous parler.  Tu sais bien viser, répondit l’homme qui avançait en se tenant l’épaule gauche.
-Venez ici, je vais guérir cette vilaine blessure!
-Vous être quoi, une machine a tué ou quoi?
-Non.  Ma chienne ne vous …
Un bruit de palme d’hélicoptère coupa la phrase de la jeune femme qui regarda sa chienne horrifiée. 
-Il passe ici à base altitude en nous recherchant, expliqua Crack pot. 
-Il semble tenir à votre capture, continua l’homme.
-Oui.  Seulement, je tiens à ma liberté.      Comment peuvent-ils nous trouver si vite?
-C’est ma faute, jappa la chienne.  Notre ami t’a enlevé un traceur sur le bras et je l’ai envoyé loin d’ici grâce à un ballon.  Nos ennemis ont suivi le leurre mais, ils ont découvert rapidement la supercherie et depuis quelques jours, ils survolent la zone à chaque heure.
-Il faudra bien partir.  Nous ne pouvons pas rester ici indéfiniment.
-Comment Rachel, ils font nous retracer tout de suite?
-Mangeons un petit quelques choses et sauvons-nous d’ici et …

    Tout à coup, on entendit des coups frappés à la porte.  Les trois compagnons restèrent silencieux.
-Ouvrez cette porte! hurla une voix venant de l’extérieur.  Nous sommes à la recherche de deux fugitives très dangereuses.
-Je vais aller répondre.  Trouvez-vous une cachette, j’essaierais de les empêcher de rentrer mais, je pense que cela sera peine perdue, dit l’homme en se dirigeant vers la porte. 
-Invisibilité, chuchota Rachel en prenant Crack pot dans ses bras.

    Alors, arriva deux hommes habillés en complet.  L’un petit, obèse aux cheveux noirs et l’autre grand, efflanqué aux cheveux blonds.   
-Tu vois bien que ce gars reste seul dans sa cabane minable, commença le petit.
-As-tu remarqué sa blessure à l’épaule?  Je suis sur que cette plaie n’est pas naturelle.  Elle ressemble à une brûlure.
-Tu viens de le dire, une brûlure!
-Je ne pense …
-Arrête de tergiverser et viens, on part de cette endroit lugubre.  Je déteste les chalets à flanc de montagne.
Les deux hommes partirent et Rachel soupira de soulagement. 
-Comment, où êtes-vous? demanda leur hôte.
-Attends, répondit la jeune femme en levant le sortilège qui rendait sa chienne et elle invisible.
-Comment vous …
-Écoute, nous ne pouvons pas rester plus longtemps.  Ils vont finir par revenir et nous trouver en ta compagnie.  Ta vie …
-Ma vie, cria-t-il!  Je ne veux plus de cette vie.  Je ne fais que courir après les avalanches et essayer de sauver des vies de gens qui ne me remercient même pas.  Je veux vivre des aventures et vous semblez être des personnes qui vivent de folles aventures.
-Tu n’as pas parié sur le bon cheval mon cher ami. 
-Pourquoi dis-tu cela?
Rachel s’approcha de l’homme et de sa main devenue brillante, elle soigna la blessure sur l’épaule.
-Je suis une magicienne très puissante et l’armée américaine voudrait que je rejoigne leur rang.  Ils sont près à tout pour me capturer.
-Madame, je peux vous aider.  Vous ne savez rien de mes antécédents.
-Je me prénomme Rachel.
-Moi c’est Gus pour Gustave.  Ma mère était humaine mais mon père était … le yéti.
-Le yéti? jappa la chihuahua.
-Oui.
-Je pense que tu nous ressembles plus que je ne croyais, répondit la jeune femme.   Si tu veux et si tu en aies capable, suis nous et vivons pleins d’aventures.
Sur ses mots, ils se dirigèrent vers la cuisine de l’homme pour manger un morceau.

Hors ligne

 

#15 2013-05-24 14:08:04

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

il a l'air sympa le Gus en effet ^^


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#16 2013-05-25 04:13:49

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

Oui et il sera d'une grande aide pour Rachel. Tu verras dans les chapitres qui viennent qu'elle ne pourra plus se passer de Gus.Catitiz_PDT_26


Chapitre 7

    Un hélicoptère passa au-dessus de la cabane et fit vibrer celle-ci.  On entendit un grand « crac » suivit d’un roulement de tambour.
-Les fous, en passant trop proche d’une cime, ils ont causé une avalanche.  De plus, cette rafale de neige se dirige vers nous.  Ma maison se trouve en bas de cette petite montagne.
-Combien de temps avant l’impact? demanda Rachel nerveuse.
-Très peu, je le crains.  Nous ne pourrons pas nous sauver avant qu’elle nous frappe.  Je pense que la mort nous attend. 
-Je possède une grande magie, tu t’en rappelles.
-Oui mais rien ne peut arrêter ce monstre qui détruit tout sur son passage.
-Crack pot, tu forme un gros rocher devant nous, cela empêchera la neige de nous poussé trop loin. 
-Oui chef, répondit la chienne en formant un énorme rocher deux fois haut comme Rachel.
-Moi, durant ce temps, je formerais une protection autour de nous.  Donc, si le rocher disparaît on n’aura rien et la neige ne nous écrasera pas sous son poids.

    À ses mots, une enveloppe bleue entoura les trois amis qui se collèrent sur le rocher pour que Rachel ne prenne pas trop d’énergie inutilement.  Le sol vibra sous leurs pieds durant que la progression de la neige et la glace constituant l’avalanche arrivait sur eux. 

    Alors, ils fermèrent les yeux à l’impact et tout devint blanc autour d’eux.

Hors ligne

 

#17 2013-05-25 17:57:04

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

comme d'hab avec les américains grosse connerie "oups désolé chef" XD


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#18 2013-05-26 02:37:23

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

J'écris sur eux car, je suis une canadienne.  Comme le personnage principal.  Oh moins, j'ai l'air à les avoir fait comme tous pense  :  prétentieux et con.Catitiz_PDT_52
Maintenant, voici le dernier acte avec les américains.   Il ne faut pas trop profiter d'eux.

Chapitre 8

    Un peu plus haut,  l’hélicoptère se posa sur le sol et en sortit les deux hommes en complet.  Plusieurs voitures noires arrivaient aussi sur les lieux de la tragédie. 
-Vous croyez que notre captive est ici et vous faites tomber une avalanche sur eux.  Vous êtes complètement débile ou quoi!  Elle n’est pas immortelle, elle peut mourir, cria le général Clearson.
-Elle va pouvoir sortir de cette neige, elle…
-Nous vous avions dit de ne rien faire d’insensé.  La dernière fois que nous l’avons intercepté, elle peinait à se déplacer à pieds et vous, vous lui envoyez une avalanche en pleine gueule.  Nous la voulons vivante et non morte.  Elle ne pourra pas nous apprendre son don si vous l’avez envoyé vers ses ancêtres!  Je …
-Respirez général, répondit le commandant de l’hélicoptère.
-Fermez votre gueule!  Vous …
-Regardez, hurla un autre soldat levant son fusil paralysant vers le tas de neige où se trouvait la cabane avant l’avalanche. 
-Que se passe-t-il? cria le général Clearson.
-La neige bouge.  En tout cas, ce qui se trouve en dessous essaie de remonter à la surface.  Ce pourrait être elle. 
-Mettez-vous tous dans ce coin-là et tirer sur ce qui sort.  Vous avez tous vos pistolets à arme paralysante?

    Tout à coup, la neige enveloppa les soldats et une femme suivit d’un chien sortit  de sous la neige.  Un énorme homme parsemé d’un poil épais étiraient ses bras pour trouver la sortie.
-Tirez! hurla le général.
-Ils ne pourront pas vous écouter.  En-dessous de cette neige, un sort d’immobilité les a touchés.  Je ne voulais pas être emprisonné en sortant d’ici.
-Rachel!  Pourquoi ne veux-tu pas venir avec nous sans histoire?
-Écoutez, je ne veux pas venir avec vous car, j’ai un destin important. Laissez-moi vivre ma vie et un jour, peut-être, vous me comprendrez.  Je suis tannée de me sauver sans arrêt. 
-Nous voulons savoir pourquoi vous …
-Les dieux et déesses m’ont donné ses pouvoirs pour que je me batte et que je ramène la magie sur terre.  Elle a disparu devant la force du seigneur et de ses disciples alors, les dieux ont voulu envoyé des jeunes qui peuvent battre la force du seigneur et ramener la magie des ténèbres où il l’a enfermé.
-Si on vous laisse tranquille que pourrons-nous y gagner?
-La paix.  Vos soldats pourront faire autres choses.  Je ne suis pas une méchante.  Oubliez-moi et laissez-moi faire ce que je dois faire.
-Nous avons assez de soldats pour courir après vous pour la durée de votre vie au complet.  Nous …
- Oubliez-moi et vivez votre vie.   
-On va jouer votre liberté si vous voulez.
-Est-ce que j’ai le choix?
-Pas vraiment.  Laissez mes soldats bougés pour qu’ils puisent vous attrapez.  S’ils vous attrapent, vous vous rendez, s’ils vous manquent, nous ne vous poursuivrons plus jamais et vous serez totalement libre.  Votre liberté commencera à cette montagne là-bas et pas le droit de vous sauvez grâce à vos pouvoirs magiques.
-D’accord, répondit la jeune femme.  Vos soldats peuvent bouger et moi, je peux commencer à me sauver en espérant pouvoir retrouver ma liberté totale.
-Attrapez-les, cria le général à ses soldats hébétés.  Je donne un poste de commandant à celui qui l’attrapera et cent milles dollars.

    Alors, les soldats se mirent à tirer vers la pauvre jeune femme qui courait vers la liberté.  Rachel sentit des bras puissants l’enlacés et la soulevés.  Elle se débattit.
-Laisse moi faire, je suis plus rapide que vous sur la neige et avec moi, nous avons une chance de traverser cette montagne sans être capturé.
-D’accord.
L’homme courait rapidement et il semblait voler sur la neige.  De plus en plus les fugitifs approchaient de la montagne, de plus en plus, les balles passaient près de leurs têtes.   

    Un peu avant de passer la ligne d’arrivée imaginaire, l’homme s’écroula dans la neige.  Il venait d’être touché par une balle. 
-Crack pot amène le en sécurité.  Je pense que je n’ai pas le choix. 
Elle frappa le sol avec son pied et elle se retrouva habillé comme une amazone : une bande de tissu bleu recouvrait ses seins et une jupe bleu aussi barrait ses reins.  Elle portait aux hanches une ceinture avec une épée et des dagues.  Dans son dos, un arc et des flèches apparurent. 
-Ce n’est pas de la magie quand on a toujours cela sur nous, sourie Rachel à Crack pot qui réussit, grâce à ses pouvoirs de force, de traîner l’homme-yéti.
-Me semble qu’on avait dit sans utiliser vos pouvoirs. 
-Je n’utilise pas mes pouvoirs, j’ai ses armes toujours sur moi sauf qu’ils se trouvent dans le monde des esprits.  Ma chienne, elle, n’a pas promis donc, elle peut les utiliser pour sauver notre ami.  Nous allons nous battre à arme égale.

    À ses mots, elle enleva son épée de son fourreau.  Sa lame argenté reflétait les rayons du soleil et aveuglait les soldats.  Son pommeau représentait un dragon la gueule ouverte.  Sa chienne jappa pour l’avertir qu’elle et l’homme étaient hors de danger.  Elle se tourna et courut vers la liberté.  Un soldat sauta dessus et l’attrapa par la cheville.  Rachel se retourna et donna un coup de pommeau de son épée sur la tête du soldat téméraire.  Elle reprit sa course et parcourut rapidement la distance.

-Bravo! hurla le général. Je tiendrais ma promesse et brûlerait tout les documents vous concernant.   Je dois dire que votre costume est très joli et sexy.  Vous ne devriez pas trop vous promenez ainsi. 
-Merci de m’avoir donné un moyen de me sauver et excuse moi petit gars pour le coup mais, je tiens à ma liberté et à mon indépendance.  Ouvre ta main, je t’en fais cadeau!
La soldat ouvra la main et trouva un cristal de roche.
-Ça sert à quoi?
-C’est une pierre de vœu.  Prends la dans ta paume, ferme les yeux et dit ton souhait et il se réalisera.  Tu peux la prendre tout de suite ou plus tard.  Adieu général, on se reverra peut-être un jour sur un champ de bataille.

    Alors, Rachel et Crack pot ouvrèrent leurs ailes et la magicienne prit l’homme inconscient dans ses bras.  Elles s’envolèrent sans regarder derrière eux.  Rachel avait repris ses vêtements d’antan.  Un jean et un t-shirt représentant un loup hurlant à la lune.  Avec sa magie, le froid ne l’atteignait pas.

Hors ligne

 

#19 2013-05-26 12:35:22

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

morgane81 a écrit:

Maintenant, voici le dernier acte avec les américains.   Il ne faut pas trop profiter d'eux.

ouai on va pas trop taper sur les "héros du monde libre" quand même XD

je lirai ce chapitre ce soir car là c'est après midi crêpes et cookies chez une amie (si je fais encore une rime tuez moi)


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#20 2013-05-27 02:30:42

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

Il ne faudrait pas, qui pourrait rire des folies de Rachel et de ses amis!!!!
Arrivés d'un nouvel personnage qui fera beaucoup de vagues dans l'histoire touchant la prophétie!!!

Chapitre 9

    Éric regardait un livre pleins de symboles religieux.  Il se trouvait dans une bibliothèque fait d’érable où chaque rayon portait des livres sur la religion.  Les étalages cachaient totalement les murs sauf celui près de la porte qui était la moitié des autres rayonnages. De plus, la salle était remplie de rangées de livres qui touchaient le plafond de la pièce.  Tellement de livres écrient sur un sujet que les hommes ne comprendraient jamais totalement.  Lui-même peinait à comprendre toutes les énigmes que les catholiques mettaient entre ses mains.  Même sa vie à lui n’était que tristesse.  Il ferma ses yeux bruns et se laissa aller sur le dossier de sa chaise en bois de chêne, le seul meuble de la pièce placé au milieu de la bibliothèque, où il était assis depuis presque cinq heures. 

    À 1 an, il tomba orphelin à cause d’un chauffard ivre qui faucha la vie de ses parents.  Il ne se souvenait plus pourquoi il ne suivait pas ses parents durant cette soirée mortelle.  Son seul oncle, le curé de la paroisse où il habitait, l’adopta avec joie.  Il pleurait la mort de son frère mais disait qu’il lui restait la moitié de celui-ci en regardant le garçon.  Il grandissait entre les symboles religieux et les églises.  Grand, il entra au Vatican pour devenir un symboliste religieux.  Il ne devait pas faire de vœux de chasteté et rien de tout cela. Il travaillait seulement à faire dire leur secret au manuscrit incompréhensible.  Une vie sans éclat qui, quand il irait rejoindre ses parents et le Créateur, il ne laisserait aucune trace.

    Sortant de sa rêverie, il entendit des pas inconnu.  À côté de la porte une jeune femme marchait d’un pas décidée.  Il la regarda un instant.  Des cheveux châtain clair et des yeux bleus.  Elle portait un jean et un t-shirt avec un aigle qui volait au-dessus des montagnes entourées de nuages. Autour de son cou, une chaîne descendait et, au bout, un dragon d’or chinois pendait. Sur le dos de sa main gauche, elle portait un tatouage de tarentule noir, une montre et sur son majeur, elle portait une bague en forme de dragon d’argent chinois.  Elle devait aimer les dragons.  Grande et en chair, elle semblait savoir où elle se rendait. Elle possédait un long nez droit et ses joues, roussis par l’air frais du dehors semblaient pleines de vie.  Sa bouche sans lèvre et un menton volontaire finissait se portrait qui fit battre le cœur du jeune homme plus vite.
-Madame, commença Éric.
-Oui, répondit la jeune femme en détaillant le nouveau venu.
Elle vit un jeune homme aux cheveux paille et aux yeux bruns.  Une soutane brune cachait son corps jusqu’au pied où il portait des sandales.  Son nez droit, un œil vif, une peau blanche, une bouche avec des lèvres voluptueuses.  Cette personne avait une belle silhouette et il ne le savait même pas. 
-J’aimerais savoir où vous vous rendiez ainsi.  Cet endroit est interdit aux visiteurs.  Les livres de cette bibliothèque sont très rares.
- Excusez-moi mais, je me suis perdue. Je regardais une jolie statue d’ange et, sans que je le sache, je me retrouvais seule dans le couloir.   C’est la première fois que je viens au Vatican et je ne connais pas mon chemin.  Pourriez-vous m’aider à sortir?
-Je …  Pourquoi pas?  Cela me ferait du bien de sortir de cette paperasse.
Éric se leva et la jeune femme vit qu’il était plus grand qu’elle.  Elle lui arrivait aux épaules.  Il ria en voyant son air ahuri.
-Plusieurs disent que je suis trop grand pour mon bien.
-J’aimerais bien être grande comme vous.  Mon père était grand aussi et mettait tout trop haut pour que les autres membres de la famille puissent les prendre.
-Venez petite, ria le jeune homme en lui faisait un geste pour qu’elle le suive.

    Alors, un livre de cuir relié brun tomba sur le sol.  Il s’ouvrit  au milieu, sur une page totalement écrit en latin où on voyait quatre dragons dessinés : un or, un argent, un blanc et un noir.  Ce livre se trouvait derrière les deux jeunes gens.  Ils se penchèrent pour le regarder. 
-Wow, jolies ses gravures!  Cette langue, tu la connais? demanda la femme.
-Oui, c’est du latin.  Toute personne qui apprend la théologie apprend cette langue morte.  Plusieurs textes anciens sont dans cette langue.
-Tu pourrais me le lire?
-Bien sûr mais, c’est un livre interdit pour les touristes!
-Lis moi le s’il-vous-plaît, dit la jeune femme en regardant Éric dans les yeux qui venait de lever les yeux de l’ouvrage.
-D’accord madame, répondit le jeune homme les yeux dans le vague.

    Alors, Éric prit le livre dans ses mains et commença la lecture.
Un jour quatre enfants naitront, avec en eux un dragon en sommeil.  La première sera la dragonne d’or, elle sera le chef.  Le deuxième sera le dragon d’argent, il sera la bonne conscience du dragon d’or. Attends un peu, tu portes ses deux dragons sur toi.  Tu connaissais cette prophétie avant que je te la lise.
-Continue.  Je veux que tu le lise jusqu’au bout.
-D’accord mais tu répondras à ma question après.  La troisième sera la dragonne blanche, elle représentera la jeunesse et la neutralité.  Elle sera l’âme sœur du dragon d’argent.  Et le dernier sera le dragon noir, il représentera le mal et trouvera  le chemin vers le cœur de la
dragonne d’or.  Ces enfants devenus adultes auront pour mission de faire renaitre la magie sur terre.  Cette prédiction est totalement illogique.
-Alors qu’en penses-tu?
-Tu connaissais cette prophétie, non?
-Oui, je la connais car, je suis touchée par elle tout comme toi Éric.
-Tu connais mon nom, comment? dit le jeune homme en commençant à reculer.
-Éric te sens-tu vraiment à ta place ici?  Je suis venue te chercher. 
-Pourquoi?  Qui es-tu?
-Je me prénomme Rachel, je possède des pouvoirs magiques et, la première enfant, c’est moi.
-La dragonne d’or?
-Oui et toi mon cher, tu es le dragon d’argent. 

    Alors, ils entendirent des pas de plusieurs personnes qui couraient vers eux.
-Écoute Éric, continua la jeune femme.  Il me reste peu de temps pour te dire ce que je dois te révéler.  Dans sept jours je reviendrais te voir et je voudrais ta réponse.  Viendras-tu avec moi  ou rejetteras-tu l’héritage de tes parents?
-Mes parents que …
-Tu vois le livre que tu m’as lu?  Essaie de le lever mais sans y toucher et tu comprendras tout.
-Que sais-tu sur mes parents? cria le jeune homme pour enterrer les pas de plus en plus forts.
-Je t’en parlerai à mon retour, dit-elle en ouvrant de grandes ailes dorées.
-Tu …
-Je reviendrais te voir mon grand.  Pense à ce que je t’ai dit et écoute ton cœur.

    Rachel courut dans le couloir où se trouvait une fenêtre.  Elle se rua dessus car, elle ne s’ouvrait pas.  Plusieurs gens armés arrivèrent et virent la jeune femme brisée la fenêtre et s’envolée. Ces gens étaient de la garde pontificale suisse.  Ils portaient tous un béret noir et des habits tricolores jaune, rouge et bleu lignées.  Des bottes noires impeccables et une ceinture de cuir avec un fourreau où se trouvait une épée.  Certains tenaient leurs épées au clair et d’autres leva des hallebardes comme arme.
-Éric, cria un curé en soutane noire avec un collet blanc qui se rua vers le jeune homme toujours ébranlé par les paroles de la jeune femme.
-Je vais bien mon oncle, je vais bien.
Le nouvel arrivant portait des cheveux blancs courts et pas d’autres poils sur son corps.  Ses yeux gris perçants regardaient son neveu en essayant de comprendre ce qu’il venait de lui arriver.  Sa bouche entrouverte laissait voir ses dents blanches sans tâches.   Son teint cadavérique faisait ressortir son long nez rougit par l’abus de vin.
-Tu sais que tu peux tout me dire.  Je pense que je te dois la vraie histoire de tes parents.
-La vraie histoire? 
-Oui.  Ce n’est pas un chauffard qui a tué tes parents mais, un camion lourd.
-Quoi?
-Ton père était un grand … sorcier.
-Un sorcier?
-Oui, je déteste dire ce mot dans la maison de Dieu.  Étant jeune, il m’amenait partout dans ces fêtes païennes.  J’aimais bien mon frère aîné et  je le suivais partout.  Je ne possédais aucun pouvoir mais, je m’amusais bien.  Ton père, lui, en possédait des puissants.  Un jour, on alla à un de ses rites païens où il rencontra une jolie fille, ta mère.  Elle était la prêtresse d’un cercle puissant et elle devait se marier avec un autre puissant sorcier.  Ton père, en la voyant, tomba amoureux fous de cette femme.  Ils allèrent voir la mère de celle-ci qui  fit comprendre les responsabilités à sa fille.  Elle disait qu’elle aimait follement cet homme et qu’elle ne pouvait pas vivre sans lui.  Ils se sauvèrent ensemble et se marièrent en cachette.  Durant ce temps, moi, je faisais ma prêtrise.  Je connaissais le côté obscur de la vie et coulait finir ma vie au soleil du seigneur.  Quand tu naquis, le cercle de ta mère retrouva tes parents et ils commencèrent à essayer de les tuer.  La soirée où ils sont morts, il savait qu’ils ne te révérèrent jamais et il m’avait écrit pour que je prenne soin de toi.  Un camion lourd leurs arrivèrent dessus et ils moururent sur le coup.  À mon arrivée, les funérailles étaient célébrées et je demandai ton adoption.   Tu sais le reste de ton histoire.  Cette fille t’a parlé de magie et tout?
-Oui.
-Elle voudra te tuer.   Tu dois comprendre que tu es l’accomplissement de leur amour.  Ils doivent te détruire pour cacher cette histoire qui fait ombrage à leur puissance.  Tu me comprends?
-Oui.
-Quand doit-elle revenir?
-Dans sept jours.
-Nous l’attendrons et la tuerons pour te protéger.
-Merci

Hors ligne

 

#21 2013-05-28 19:21:20

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

la vache pourquoi je m'y attendais XD


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#22 2013-05-30 09:08:06

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

Que le deuxième dragon se cachait dans les entrailles de l'Église catholique.  Je l'ai pensé longuement avant de placer celui-là à cet endroit mais, je pensais que cela serait bien.  J'espère que tu né,es pas trop croyant car, mon livre va bouleverser tes idées sur Dieu.  Pas tout de suite mais, cela saurait venir dans plusieurs chapitres.  Catitiz_PDT_12

Chapitre 10

    Rachel revenait de cet endroit qu’elle détestait pour ce qu’il symbolisait : le Vatican.  Elle sourit en voyant son foyer.  Dessous elle, elle vit cette forêt où, avec Gustave et Crack pot, ils avaient décidé d’y construire leur maison. Au loin, elle voyait un coin de la forêt où les ténèbres ne se levaient jamais.  À sa droite, une immense montagne servait de frontières au bois.  Cette montagne sans végétation, montait plus haut que les nuages qui formaient une couronne autour d’elle.  À sa gauche, une autre montagne s’élevait mais, celle-ci était plus basse.  On voyait sa cime et pleins de végétations s’attaquaient aux parois.  On pouvait même voir des chèvres des montagnes qui sautaient dessus.  Ce qui avait touché le cœur de Rachel était le centre de cette étrange forêt.  Un grand lac étendait ses tentacules vers la forêt pour l’abreuver de ses bienfaits.  Au centre de cette étendue d’eau, une petite île s’élevait où un grand chêne élevait ses énormes branches vers le ciel.  À chaque fois que Rachel le voyait, elle sentait que cet arbre, plusieurs fois centenaires, lançait un regard bienveillant vers la magicienne.  Elle détestait seulement le fait que, à quelques kilomètres de la forêt, une grande ville s’élevait avec ces nombreuses tours et sa pollution.  La jeune fille amorça sa descente pour atterrir.  Avant que ses pieds ne touchent le sol, Crack pot lui sauta dans les bras en la léchant dans le visage.
-Arrête Crack pot, hurla Rachel entre deux coups de langue.
-Elle n’arrêtait pas de chigner durant ton absence, commença Gustave en arrivant derrière la chihuahua blonde.
-Crack pot, tu ne t’ennuyais pas autant avant.
-Tes parents me prenaient souvent durant tes absences.  De plus, je n’étais pas entourée d’étrangers.
-Tu connais bien Gustave!
-Pas ses nouveaux amis.
-Gus de qui elle parle?
-Trois nouveaux arrivants.  Un peu après ton départ, j’ai appelé le moine qui s’occupait de moi petit pour pas qu’il s’inquiète quand il verra que ma cabane ne se trouva plus là. 
-D’accord et …
-Je lui ai parlé que je vivais avec une jeune femme qui m’acceptait et qu’on vivait dans une grande forêt et …
-Et …
-Il m’a demandé si on avait de la place pour d’autres gens comme moi et …
-Continue.
-J’ai dit oui et hier, la journée où je l’ai appelé, trois personnes sont arrivées par la voie des airs.
-Puis-je savoir qui elles sont?
-Viens!  C’est mieux que tu les voies de tes yeux.
-Je commence à avoir peur de ce que je vais voir.

    Rachel suivit Crack pot et Gustave à travers les grands arbres qui formaient sur le sol des tâches de soleil verdit par les feuilles.  La magicienne adorait ses odeurs et se chatoiement de couleurs.  Arrivée au campement, elle fut surprise de ce que ses amis avaient fait en deux jours, la durée de son absence.  Une grande cabane en bois rond trônait au milieu d’une petite plaine naturelle.  La cabane faisait la grandeur de la trouée.  Derrière la cabane, elle voyait un des bras du lac qui traversait la forêt.
-Wow!  Beau travail!
-Regarde au-dessus de toi Rachel, jappa Crack pot.

    Alors, elle vit que dans les gros arbres au-dessus de sa tête, trois autres cabanes en bois rond avaient été construites.  Plus petite que celle que Rachel voyait devant elle mais, de grandeurs respectables pour les arbres.  Chaque cabane communiquait entre elles par des passerelles en bois et en corde.  La magicienne remarqua aussi qu’une échelle de corde avec des barreaux en bois sortait de la grosse cabane pour rejoindre une autre plus petite dans les arbres.
-Rapide mais, comment?
-Avec nos amis, répondit Gustave.
-Puis-je vois tes amis?
-Bien sûr.  Hector amène Jellyfish avec toi.  Tu peux aussi venir Ocypétès. 

    Alors, devant Rachel arriva trois personnages assez étranges.  Celui que Gustave appelait Hector était un grand cheval blanc avec des ailes   : un pégase.  Sur lui, une jeune femme aux cheveux de serpents et aux yeux fermés était assise.  Elle portait une jolie robe blanche et portait des sandales blanches aux pieds.  La dernière créature possédait une tête et un torse de femme avec deux bras mais, ses pieds étaient ceux d’un rapace.  Elle possédait aussi deux ailes d’oiseaux sur chaque côté de son corps.  Sa tête rousse aux yeux bleus, aux lèvres charnues et au petit nez taquin parsemé de tâches de rousseurs attiraient les regards.  Elle portait aussi une robe blanche qui recouvrait son torse mais rien pour ses pattes d’oiseaux.  Une odeur désagréable se dégageait d’elle. 
-Tes amis se résument à un pégase, une méduse et une harpie.
-Non, le pégase est pur mais les deux autres sont des demi-sang comme moi seulement, la nature leur a donné plus d’attributs de leurs parents inconnus.
-Je vais arranger le tout car, je ne veux pas devenir une statue de pierre.
-Je n’ai jamais ouvert les yeux depuis ma naissance, répondit la méduse d’elle voix sensuelle.
-Je lui sers de chien guide, hennit le pégase.
-De mieux en mieux. 

    Alors, Rachel récita des paroles incompréhensibles pour tous et une paire de boucles d’oreilles apparut dans ses mains.  De petites tailles, elle était sertie d’un cristal de roche.  Ses bijoux avaient la particularité de s’attacher aux oreilles dès qu’on les collait sur le lobe.  La magicienne s’approcha de la méduse en volant, avec ses ailes dorées, pour approcher de ses oreilles et y colla les boucles d’oreilles qui s’y figèrent.
-Ouvre les yeux maintenant et contemple le monde, dit la jeune femme.
Jellyfish ouvrit les yeux et vit le monde sans rien transformer en pierre.  De plus, elle sentit des cheveux bruns autour de sa tête au lieu de ses serpents.
-Comment? demanda-t-elle en descendant d’Hector.
-Ces boucles d’oreilles te donnent une apparence humaine.  Seulement tes yeux rubis peuvent faire douter les gens sur tes origines.  Si tu veux redevenir méduse, tu n’as qu’à toucher la pierre de la boucle d’oreilles.  Cependant, il n’y a que toi qui peux les enlever.  Tu ne prendras que ta forme première que si tu le veux.
-Merci, répondit-elle en essuyant ses yeux rubis pleins de larmes.
-Pour toi Hector, tu n’as qu’à coller tes ailes pour les faire disparaître.  Je viens de te lancer un sort à cet effet.   
-Merci, répondit Hector en collant ses ailes et en ne les voyant plus.
-Maintenant, la harpie.  Tu es plus dure à cerner.
-Écoute chère magicienne, je vais rester ce que je suis, siffla-t-elle.  Je ne mange que de la viande donc, je peux chasser.  Les gens ont peur de moi mais, je peux me cacher.
-Cela ne te dérange pas.
-Aucunement.  Je vis ainsi depuis que j’ai lancé mon premier cri.  De plus, j’ai un message pour toi du moine qui s’occupait de nous et aussi de Gustave avant qu’il ne se sauve du monastère.  « Merci d’avoir donné une famille à Gustave.  Je t’envoie trois de mes protéger pour voir si elles se sentent bien.  Si c’est le cas et si tu le veux, nous t’enverrons tous les protégés que nous gardons dans le monastère. »
-J’en serais honoré.  J’espère que vous vous sentez chez vous ici.
-Certainement, répondit la méduse en tournant sur elle-même pour voir tout ce qui l’entourait.
-Cependant, finit Rachel en pointant un doigt vers la harpie d’où sortit un rayon bleu.
-Que …
-Je veux que mon nez ne se plisse pas à chaque fois que je te croiserais si on doit vivre ensemble.

Hors ligne

 

#23 2013-05-30 13:27:15

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

pas mal les potes
juste un truc qui me chiffonne : Méduse c'est un nom pas une race c'était une des 3 soeurs gorgones donc Jellyfish est une gorgone (ou du moins à moitier)


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

#24 2013-05-31 03:39:20

morgane81
fiche Eleveur
Membre
Date d'inscription: 2006-10-12
Messages: 574

Re: Le cycle des quatre dragons

À ce que je sais les deux se disent.  Quand on parle de femme aux cheveux serpents, j'ai vu les deux appellations. J'avais lu un livre ou on parlait d'une gorgone et on disait méduse aussi. je chercherais pour être certaine de ce que j'avance.  Merci de l'info.

Chapitre 11

    Deux interminables jours avaient passé depuis que son oncle lui avait raconté la vérité sur ses parents.  Cependant, Éric ne pouvait pas croire que cette jeune femme venait que pour le tuer.  Il ne savait quoi penser de toutes cette histoire.  Devait-il laisser cet endroit et suivre une parfaite inconnue?  Il se trouvait encore dans la bibliothèque où il avait rencontré Rachel.  Il regarda le livre qui contenait la prophétie et se souvint de ce que cette femme lui avait dit : « Tu vois le livre que tu m’as lu?  Essaie de le lever mais sans y toucher et tu comprendras tout. »  Pourquoi ne pas essayer?  Éric se concentra sur le livre et essaya de le lever par la pensée.  Après une heure, il soupira et pensait que la fille lui avait raconté des bobards. Bof, une dernière fois!  Il regarda le livre et, ne pensant pas que cela allait fonctionner, il souleva le document du sol.  Le jeune homme poussa un petit cri de surprise et le livre retomba sur le sol.  Étant seul personne ne l’entendit.  Il essaya avec un autre livre plus gros et réussit à nouveau l’exploit.  Avec un troisième, le résultat escompté arriva.  Il arrivait à lever tout les livres avec la force de sa pensée. Il exultait devant un tel pouvoir.  Rien comparé aux ailes dorées de Rachel mais, il devait commencer par quelques choses et il y réussissait.  Cependant, il n’eut pas l’illumination qu’il attendait mais, il comprit que la magicienne ne lui mentait pas pour ce bout de leur échange mais qu’en était-il pour l’histoire des dragons?  Il avait encore cinq jours à ruminer sur la question mais, la décision était dure à prendre.  La suivre ou rester sous la protection de l’Église.

Hors ligne

 

#25 2013-06-01 12:55:56

gothikadoll
fiche Eleveur
†Aide Maléfique†
Lieu: en Enfer
Date d'inscription: 2009-11-01
Messages: 9175

Re: Le cycle des quatre dragons

Protection protection mon oeil ouai. l'Église le surveille plutôt XD
pour les Gorgonnes tu peux aller voir ici, et
sinon il y a des bouquins pas mal comme les bestiaires mythologiques ^^


Ouverture d'un forum d'histoires de ma composition. Si vous êtes intéressés passez donc lire ^^
vous cherchez des mâles de certaines couleurs ? venez donc ici
merci de lire les tutos ils ne sont pas là pour rien

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr